25.10.2020
Nouvelle de 18 h Les projets de construction totalisent 200 M$

Les projets de construction totalisent 200 M$

Signe encourageant pour l’économie rimouskoise

Le maire de Rimouski, Marc Parent, se réjouit de constater une forte reprise des activités dans le secteur de la construction, gage d’une économie qui reprend du poil de la bête au sortir de la crise du coronavirus.

C’est ce qui ressort d’une entrevue menée avec le premier citoyen de Rimouski par le journal le soir, aujourd’hui, entre autres à la suite de la poursuite des démarches du conseil pour des projets majeurs de voirie visant à améliorer la distribution de l’eau potable.

En plus des chantiers municipaux, d’autres chantiers institutionnels et privés ont commencé ces jours-ci ou débuteront prochainement ou encore au printemps.

« C’est vraiment très encourageant. Dans la prochaine année, ce sont tout près de 200 M$ qui seront consacrés à des projets de construction, tant institutionnels que commerciaux. Juste pour le gouvernement du Québec, il y a quatre projets : l’agrandissement du centre hospitalier, le Lab-école, la Maison des aînés et le nouveau poste de la Sûreté du Québec pour la MRC Rimouski-Neigette. Dans les projets privés, il y a également le chantier de Noah Spa au centre-ville (complexe résidentiel de luxe et de soins personnels Omega-Condos urbains de 10 M$) qui est majeur », décrit monsieur Parent.

« Il y a quelques semaines, nous avons vendu un terrain au Groupe Tanguay pour un projet de construction d’édifice (en recherche et développement) dans le secteur Alcide C. Horth (près de la 2e rue Est). Le projet de relocalisation de la Coop Paradis (voisin du projet de Groupe Tanguay) va aussi aller de l’avant bientôt. D’autres projets fort intéressants sont en chemin : Distillerie du St-Laurent (à Pointe-au-Père), Groupe Sélection (pour démolir la vieille partie de la Grande Place et reconstruire), Groupe Fari (résidence de 150 places pour aînés). Il y en a pour 200 M$ », ajoute monsieur le maire.

Le maire, Marc Parent. (Photo: courtoisie, Ville de Rimouski)

Projets municipaux

« C’est sans compter les projets municipaux, comme les travaux pour la construction du centre animalier (3 M$), le nouveau centre communautaire de Sainte-Blandine, les projets d’amélioration de l’aqueduc, la piste d’athlétisme, le théâtre du Bic. Vraiment, on est en pleine effervescence. Ce qui est intéressant, c’est que la grande majorité de ces chantiers ne sont pas financés par les coffres de la Ville et que ça a aura un impact majeur sur le dynamisme de notre économie », précise aussi monsieur Parent.

Les projets orchestrés par la Ville profitent souvent d’une contribution des autres paliers de gouvernement. Leur contribution peut atteindre jusqu’à 80% des coûts des travaux, comme pour le projet majeur d’aqueduc de 11 M$. De plus, l’activité générée par ces chantiers amène aussi de l’eau au moulin chez les entreprises de services.

Belle lancée

« De mémoire, depuis que je suis à la mairie, j’aurais tendance à croire qu’il y a de fortes chances que ce soit notre meilleure année ou une qui s’en rapproche. Il ne faut pas oublier que nous avons déjà eu le projet de complexe sportif et la rénovation du palais de justice qui se déroulaient en même temps. Peu importe, on est clairement sur une belle lancée, je dirais presque sur les chapeaux de roues, en ce qui concerne l’investissement immobilier. La plus grande retombée, c’est que nos travailleurs, nos résidents ont du travail, profitent d’emplois de qualité, ce qui suscite des retombées de toutes sortes. Les gens s’achètent des maisons », affirme Marc Parent.

« D’ailleurs, le marché immobilier est aussi en santé. On voit un nombre vraiment exceptionnel de transactions. On craignait que la crise de la COVID-19 mette un frein à tout ça, mais somme toute, on a de belles surprises qui vont générer des revenus de taxes pour la Ville. Il y a une confiance dans la région, par rapport au futur et ce sont de bonnes nouvelles », constate finalement monsieur Parent.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×