27.10.2020
Nouvelle de 19 h Il y aura du sport collégial cet automne au Cégep de Rimouski

Il y aura du sport collégial cet automne au Cégep de Rimouski

Le coordonnateur des activités sportives au Cégep de Rimouski, Charles Doyle-Poirier, confirme que les équipes sportives des Pionniers ont toutes repris l’entraînement et qu’elles sont toutes inscrites au sein des réseaux de compétition.

Ce qui demeure inconnu pour le moment, c’est le fonctionnement des ligues et les équipes qui en feront partie. « Les collèges ont jusqu’au 14 septembre pour faire part de leur décision concernant la présence de leurs équipes dans différentes disciplines. De notre côté, nous avons déjà confirmé nos équipes en hockey masculin et féminin, football, basket-ball masculin et féminin, badminton et natation mixte et volley-ball masculin et féminin. Par contre, la deuxième équipe en volleyball féminin D3 ne sera pas de retour, tout comme l’équipe de cheerleading et celle de cross-country. Nous sommes à revoir notre offre pour permettre à un plus grand nombre d’étudiants d’évoluer dans un réseau interne », indique M. Doyle-Poirier.

Les cégeps présents dans les diverses ligues décideront de leur fonctionnement qui devra tenir compte des directives de la Santé publique relative à la COVID-19. Par exemple, il semble illusoire de penser voir des joueurs partager des chambres d’hôtel lors de rencontre à l’extérieur. Les Cégeps pourraient être divisés par région pour limiter les déplacements. Une ligue doit regrouper au moins quatre cégeps. « On en saura plus sur qui sera là et dans quelle ligue après le 14 septembre », assure M. Doyle-Poirier.

Le PEPS fermé au public

Les installations du PEPS demeurent fermées au public pour le trimestre d’automne. Les étudiants y auront accès uniquement dans le cadre de leurs cours ou de leur implication parascolaire dans l’une des équipes sportives des Pionnières et des Pionniers. « Nous préparons nos équipes et nous tenons nos camps d’entraînement en ce moment. On sait à quel point le sport peut être source de motivation et de persévérance. Toutes les précautions sont prises pour offrir un environnement sain et sécuritaire à la communauté étudiante », soutient Charles Doyle Poirier.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×