22.10.2020
Nouvelle de 17 h Des manifestants prônent le libre choix dans l’application des mesures sanitaires

Des manifestants prônent le libre choix dans l’application des mesures sanitaires

Une quarantaine de personnes ont pris part à la manifestation organisée par le mouvement Action Coordination pour dénoncer l’obligation pour les citoyens de suivre les consignes de la Santé publique, comme le port du masque et l’interdiction de rassemblements de plus de 10 personnes.

L’événement « Manif pour la fin de l’état d’urgence » s’est tenu dans plusieurs villes du Québec, simultanément, cet après-midi, dont Matane, Québec, Montréal et Rimouski. Présent sur les lieux en début d’après-midi, le journal le soir a observé qu’une bonne partie des manifestants provenaient de l’extérieur de Rimouski.

Les manifestants se sont d’abord réunis à la Place des Anciens combattants, à 13 h, pour marcher jusqu’à l’avenue Rouleau, depuis la cathédrale, et revenir au lieu de rassemblement par l’avenue Rouleau, pour des échanges, à 14 h.

Satisfait

Des manifestants se sont regroupés après leur marche. (Photo: journallesoir.ca, Pierre Michaud)

« Je suis très content. Nous sommes partis du lieu de rassemblement avec une quinzaine de minutes à l’avance et nous comptions une quarantaine de personnes. Nous avons fait beaucoup de bruit. Notre but est de demander le libre choix par rapport aux mesures sanitaires. Ça n’a pas de sens, ce qui se passe présentement, entre autres dans les écoles. Il n’y a pas un enfant de mort du coronavirus au Canada. Pourtant, on oblige les enfants à porter un masque obligatoire et à suivre des règles sévères.  Il y a des enfants qui sont en train de virer fous. Ils sont isolés et ils arrivent à la maison en pleurant. Ça n’a pas plus d’allure pour des professeurs qui voient des enfants malheureux devant eux et qui sont obligés d’appliquer les normes sanitaires à contrecœur », dit Alain Lauzon, un des organisateurs de ces manifestations.

Se renseigner

Alain Lauzon (Photo: journallesoir.ca, Pierre Michaud)

« Nous avions avec nous des gens de tous les âges : enfants, parents et grands-parents. Nous avions aussi avec nous deux Français qui sont en visite et qui se sont joints à nous. Ils nous ont parlé de ce qui se passe chez eux, qui ressemble pas mal à ce qui se passe ici. Nous allons sans doute revenir la fin de semaine prochaine », ajoute monsieur Lauzon.

Ce dernier a été interrogé sur le message qu’il souhaite passer aux citoyens en général. « J’invite les gens qui ont des craintes ou des doutes à ouvrir leur esprit. L’information est là, disponible. Il y a des scientifiques de renommée mondiale qui disent par exemple que le port du masque crée de nouveaux problèmes au lieu d’en régler. Même chose pour les vaccins : il y a plein de spécialistes dans le monde qui sont contre les vaccins. Prenez le temps de vous renseigner. »

Voyez un extrait vidéo de la manifestation ci-dessous.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×