18.09.2020
Nouvelle de 18 h Une émission documentaire s’intéresse à un meurtre non résolu

Une émission documentaire s’intéresse à un meurtre non résolu

Une émission documentaire pour la télévision produite par Club Illico s’intéresse à l’histoire du meurtre non résolu de Jacinthe Tremblay survenu en 1978 à Trois-Pistoles.

C’est arrivé près de chez vous est la seule série documentaire qui sillonne le Québec pour raconter des crimes qui ont marqué à jamais nos régions. À chaque épisode, c’est la communauté qui raconte un drame avec force et émotion.

Cette série de 8 épisodes sera diffusée sur Club Illico au printemps 2021. Il s’agit d’une quête pour mieux comprendre l’origine de la violence. C’est l’occasion de mettre en lumière les conséquences de celle-ci. « Nous tenterons d’illustrer ces dures réalités à travers ces témoignages des proches (parents, amis, collègues de travail), des policiers et enquêteurs affectés au dossier, de journalistes locaux ou des gens de la place et des avocats qui ont porté la cause », indique la recherchiste et journaliste chez Pixcom, Mélanie Paquette-Martin.

Chaque histoire a ses motifs. Chaque histoire a ses rebondissements. Chaque histoire suit son chemin sinueux qui résonne parfois durement sur les différentes localités où se situe le drame. « Notre quête vise à sensibiliser la population sur de tels événements. Par expérience avec ce genre d’émission, nous avons constaté les élans de sympathie collective qui s’ensuivent. Nous souhaitons poursuivre cet effort par souci d’altruisme. Puissions-nous aider à réparer, adoucir et alléger les conséquences de ces gestes », précise Mélanie Paquette-Martin.

Avis de recherche

L’équipe de recherche souhaite retracer les faits et parler à des témoins qui auraient ou non été rencontrés par les policiers. Les gens qui auraient des choses à raconter peuvent contacter Mélanie Paquette-Martin au 514 462-8806 ou mpaquettemartin@pixcom.com.

Victime d’une agression

Jacynthe Tremblay a été assassinée le 21 décembre 1978 quelque part entre 23 h 30 et 0 h 30 à son appartement du 334, rue Jean-Rioux à Trois-Pistoles.

L’analyse de la scène de crime a démontré que la victime avait lutté pour se défendre contre son agresseur. Au moment de son décès, la jeune femme de 23 ans travaillait dans la restauration et était très appréciée des gens qu’elle côtoyait.

Les membres de sa famille souhaitent connaître la vérité et le pourquoi de la sauvage agression dont a été victime Jacynthe Tremblay.

Toute information pouvant aider à résoudre ces crimes peut être communiquée à la Centrale de l’information criminelle de la Sûreté du Québec, au 1 800 659-4264.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×