18.09.2020
Nouvelle de 18 h Le Canada et le Québec investissent dans les infrastructures d'eau

Le Canada et le Québec investissent dans les infrastructures d’eau

Les gouvernements du Canada et du Québec prennent des mesures concrètes pour répondre aux besoins des collectivités en investissant dans des projets d’infrastructures vertes dans toutes les régions du Québec, dont un montant 20 projets pour offrir des infrastructures d’eau modernes et efficaces dans des municipalités du Bas-Saint-Laurent, dont Rimouski et Mont-Joli.

Ces projets permettront, notamment, de moderniser les réseaux municipaux d’alimentation en eau potable, de gestion des eaux pluviales et de collecte des eaux usées. Le gouvernement fédéral y investit plus de 21 millions de dollars sous le volet Infrastructures vertes du plan Investir dans le Canada. Le gouvernement du Québec y investit également plus de 21 millions de dollars provenant du Fonds pour l’infrastructure municipale d’eau (FIMEAU).

Les contributions fédérales-provinciales font partie de l’investissement massif de 637,8 millions de dollars que les deux gouvernements ont annoncé le 20 août dernier en vue de moderniser les infrastructures d’eau dans la province.

« Pour bâtir des collectivités en santé, il faut investir dans les services essentiels. En collaboration avec nos partenaires provinciaux et municipaux, nous veillons à ce que les Québécois et Québécoises aient accès à des réseaux fiables et sécuritaires d’eau potable et de traitement des eaux usées. Des infrastructures d’eau modernes et efficaces sont nécessaires pour favoriser des collectivités saines et résilientes partout au Québec. Le plan d’infrastructure du Canada permet d’investir dans des milliers de projets, de créer des emplois partout au pays et de bâtir des collectivités plus fortes », déclare la ministre de l’Infrastructures et des Collectivités, Catherine Mckenna.

Rimouski et Mont-Joli

À Rimouski, les deux gouvernements investissent 3 966 000$ chacun et la Ville ajoute 1 983 000$ pour le remplacement de 7 200 mètres de nouvelle conduite d’amenée d’eau brute entre le réservoir Lamontagne et la chambre de vannes du Lac à l’Anguille pour maintenir et mettre aux normes des infrastructures de distribution d’eau potable.

À Mont-Joli, l’intervention gouvernementale est de 1 851 574$ pour chaque palier et de 925 789$ de la Ville pour le remplacement d’environ 4 219 mètres de conduites d’eau potable, d’eaux usées et d’eaux pluviales, y compris l’installation de nouvelles conduites d’eaux pluviales pour la séparation des égouts. Restauration de la route et du terrassement où les travaux auront eu lieu.

Autres projets au Bas-Saint-Laurent

Les autres projets touchent les municipalités d’Amqui, Causapscal, Matane, Pohénégamook, Rivière-Bleue, Rivière-du-Loup, Saint-Hubert-de-Rivière-du-Loup, Saint-Michel-du-Squatec, Sainte-Irène, Saint-Pascal, Saint-Tharcissius et Témiscousta-sur-le-Lac.

« Nous démontrons encore une fois que la modernisation des infrastructures d’eau dans une perspective de développement durable est prioritaire pour notre gouvernement. Il est primordial que toutes les Québécoises et tous les Québécois aient accès à des services essentiels de qualité. Je suis d’autant plus fière des investissements annoncés qu’en plus de contribuer au bien-être des générations d’aujourd’hui et de demain, ils auront des retombées positives considérables pour la reprise économique. Il s’agit là d’un bel exemple de partenariat au bénéfice des collectivités », précise la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, Andrée Laforest.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×