20.10.2020
Actualités Politique Un pas de géant vers l’autonomie alimentaire

Un pas de géant vers l’autonomie alimentaire

Le Regroupement des Tables de concertation bioalimentaire du Québec (TCBQ) salue le lancement de la Stratégie nationale d’achat d’aliments québécois au sein des institutions publiques présentée la semaine dernière par le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, André Lamontagne.

Cette stratégie est totalement en phase avec le Défi 100 % local et le développement du concept des Petits ambassadeurs, deux projets portés par le Regroupement des TCBQ.

Rappelons que le Regroupement des TCBQ a joué un rôle clé dans la mise en oeuvre d’une autre stratégie qui avait été lancée par le gouvernement du Québec il y a quelques années déjà, soit la Stratégie de positionnement des aliments du Québec sur le marché institutionnel. Grâce aux différents portraits diagnostics qui ont été dressés aux quatre coins du Québec quant à l’approvisionnent des institutions en aliments, des plans d’action régionaux qui ont été élaborés et la mobilisation des acteurs, de belles initiatives ont vu le jour entre autres, le projet des Petits ambassadeurs qui vise à valoriser et faciliter l’utilisation des produits québécois au menu des services de garde éducatifs du Québec.

Répertoire des aliments du Québec

Le Regroupement des TCBQ se réjouit donc que le gouvernement mette en place une stratégie qui offrira une suite aux travaux entamés au cours des dernières années. En offrant entre autres une aide financière pour la réalisation de projets favorisant l’achat local dans les établissements scolaires, la création d’un Répertoire des aliments québécois destiné aux institutions et la création d’un service d’accompagnement des institutions, cette stratégie donnera de bons outils pour atteindre les objectifs fixés.
« L’achat local est maintenant officiellement un critère d’achat d’aliments au sein des institutions. Les actions proposées dans la Stratégie permettront de rapprocher le Québec de l’autonomie alimentaire. C’est un pas historique qui a été fait aujourd’hui » a déclaré Pascale Coutu, présidente représentante du Regroupement des TCBQ.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×