22.10.2020
Nouvelle de 18 h Deux agents ramenés à l'ordre pour avoir porté ombrage à Place aux...

Deux agents ramenés à l’ordre pour avoir porté ombrage à Place aux Jeunes

« Régions de marde, vive nos régions! »

Deux agents de migration du Bas-Saint-Laurent reçoivent un blâme de la direction nationale du programme Place aux jeunes, pour des propos tenus sur Internet.

Il s’agit de Louis Lahaye Roy, agent de migration dans le Kamouraska, et d’Arthur Barénot, agent de migration dans le comté de Lotbinière.

Ces deux personnes dont le rôle est d’attirer de nouveaux résidents et particulièrement des jeunes en région ont émis des propos dénigrants pour les médias et les journalistes régionaux sur une page Facebook baptisée « Régions de marde, vive nos régions! ».

Voici un exemple des propos tenus :

« Comme il est bon de vendre le champêtre et l’emploi, mais oh doux plaisir sacrifié sur l’autel du sensationalo-merdique, des nouvelles locales en mal de faits divers pour remplir la vacuité journalistique des jours morts et de l’ineptie médiatique. Pour ne pas oublier ce qui n’intéresse personne ou nous fait honte: vive le groupe! »

« Notre crédo :

1. Quand nos régions font la manchette pour les mauvaises raisons.

2. Quand la nouvelle nous donne l’impression de vivre dans le cul de la Terre.

3. Quand les pauvres journalistes cassent la croûte avec le pire de l’actu.

Bref, ark, mais vive nos régions! »

Direction nationale

Le journal le soir a soumis le cas au directeur général et national du programme Place aux jeunes en région, Frédéric Raymond.

« J’ai pris connaissance du groupe Facebook dont vous m’avez fait mention au téléphone un peu plus tôt aujourd’hui. Soyez assuré que Place aux jeunes en région ne cautionne pas du tout ce genre d’initiative de la part de ses représentants. Je n’ai pas réussi à rejoindre les administrateurs de cette page pour l’instant, mais ceci ne sera pas toléré », a répondu monsieur Raymond, hier soir.

Il ajoutait, aujourd’hui : « Je vous confirme que le groupe Facebook a été fermé ce matin », après avoir discuté avec les deux agents en question.

Précisions

Louis Lahaye Roy tient à préciser ce qui suit: « Ce groupe Facebook n’a aucun lien, en aucun temps, en aucun moment, ni dans le titre, ni dans le texte, ni dans le contenu avec Place aux Jeunes. C’est notre initiative personnelle, mais c’est un groupe fermé qui n’a pas de lien avec mon travail. Je ne considère pas que nous avons reçu un blâme. La direction nous a demandé de fermer la page, ce que nous comprenons et ce que nous avons fait. »

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×