25.10.2020
Actualités Faits divers L’enquête se poursuit pour retracer deux fuyards

L’enquête se poursuit pour retracer deux fuyards

L’enquête policière se poursuit ce mardi afin de retracer deux personnes ayant pris la fuite à pied à la suite d’une sortie de route survenue dans la nuit de vendredi à samedi dernier sur la route 298 à Les Hauteurs.

« L’enquête se poursuit dans ce dossier afin d’identifier le nombre de personnes qu’il y avait à l’intérieur du véhicule ainsi que leur identité », a précisé le sergent de la SQ, Claude Doiron, ce mardi matin.

Récit des faits

Samedi matin, la porte-parole de la SQ, Béatrice d’Orsainville, a raconté les faits.  « Vers 2 h 30, les policiers en patrouille ont croisé un véhicule en excès de vitesse sur la route 298 à Les Hauteurs, dans un secteur où la limite de vitesse est fixée à 80 km/h. Ils ont fait un demi-tour, mais le véhicule a refusé de s’immobiliser. Moins d’un kilomètre plus loin, les policiers ont vu le véhicule dans le fossé. La conductrice et le passager avant ont pris la fuite à pied. Le passager arrière est demeuré dans le véhicule avec des blessures légères ».

Une recherche a eu lieu pour retracer les deux fuyards en vain dans les heures qui ont suivi. « Un enquêteur en scène d’accident s’est rendu sur place. Les policiers ont cessé les recherches terrain samedi matin pour y aller par enquête », précise la policière.

Saisie de cannabis

Par ailleurs, les policiers de la SQ du poste de la MRC d’Avignon, en collaboration avec les enquêteurs de l’équipe d’enquête sur les crimes majeurs de Chandler, se sont rendus dans un garage du chemin de la petite Rivière-du-Loup à Pointe-à-la-Croix, le 8 octobre, où ils ont découvert une installation très sophistiquée de culture hydroponique de cannabis.

« Sur place, les policiers ont pu saisir 182 plants de cannabis à maturité en plus de tous les équipements servant à la culture hydroponique. Le propriétaire des lieux, un homme de 47 ans, a été arrêté par les policiers et remis en liberté un peu plus tard sur une promesse de comparaitre à une date qui n’est pas connue pour le moment. Il fait face à divers chefs d’accusation en matière de production et de possession de cannabis. L’enquête se poursuit dans ce dossier », rapporte le sergent Claude Doiron.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×