26.11.2020
Actualités Politique Kristina Michaud trace le bilan de sa première année comme députée

Kristina Michaud trace le bilan de sa première année comme députée

Le 21 octobre 2019, Kristina Michaud devenait la plus jeune et la première femme à représenter la circonscription d’Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia à la Chambre des communes du Canada sous la bannière du Bloc Québécois.

L’heure est au bilan pour cette première année hors de l’ordinaire. La députée insiste sur les actions qui ont sans contredit permis d’aider directement les citoyens, les citoyennes, les entreprises et les organismes de son comté.

On y compte par exemple : l’ouverture d’un bureau de circonscription dans chacune des 4 MRC afin d’offrir un service de proximité à la population; l’appui aux organisations éprouvées par la pandémie pour qu’elles aient accès à du personnel étudiant grâce à des subventions de plus de 1 M$ (280 projets et 250 emplois) grâce au programme Emplois d’été Canada; l’appui à des dizaines de projets communautaires à la hauteur de 125 000 $ afin d’aider à briser la solitude des aînés et leur proposer une meilleure qualité de vie grâce au programme Nouveaux Horizons; l’octroi de près de 10 000 $ en soutien financier aux organismes communautaires, banques alimentaires et médias locaux pour faire face à la COVID-19; la participation financière à l’embauche d’une travailleuse de rang pour l’est du Bas-Saint-Laurent en collaboration avec l’UPA, l’’aide soutenue à l’obtention du financement nécessaire pour la construction d’une résidence pour aînés à Saint-Ulric et les démarches récurrentes pour la réouverture des bureaux de Service Canada en région.

Les bureaux de circonscription ont offert un service d’accompagnement à la population pour le rapatriement des Québécois-e-s à l’étranger et les différents dossiers d’immigration, SRG, Phénix, Assurance-Emploi, PCU, SSUC, AUCLC, etc.

Prise de position

En plus d’avoir pris position à de nombreuses reprises au nom de ses concitoyen, que ce soit pour défendre le maintien d’une desserte aérienne régionale à la suite de l’abandon des régions par Air Canada; les pêcheurs autochtones quant au respect des droits qui leur sont conférés par la Constitution; l’expertise spécialisée dans la filière éolienne des entreprises comme Marmen, la députée a défendu avec passion de nombreux dossiers en lien avec les responsabilités parlementaires que lui a confiés le chef du Bloc Québécois.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×