26.11.2020
Chroniques Chasse et pêche Deux jours pour Initier la relève à la chasse du cerf

Deux jours pour Initier la relève à la chasse du cerf

Moment historique dans le monde de la chasse au Québec, avec la première fin de semaine de chasse du cerf de Virginie destinée à la relève.

Cette activité permet aux chasseurs de la relève de pratiquer la chasse du chevreuil en compagnie d’un mentor, sous certaines conditions et dans le respect des modalités de chasse définies. Le but est de favoriser la pratique de la chasse et le transfert de connaissances des chasseurs expérimentés. Cette fin de semaine de la relève s’ajoute au calendrier régulier.

Seuls les apprentis chasseurs de 12 à 17 ans au 31 octobre, inscrits avant le 20 septembre,  et titulaires d’un certificat du chasseur approprié selon l’arme utilisée, et leur accompagnateur désigné, sont autorisés à pratiquer la chasse du cerf ce week-end. L’accompagnateur n’a pas le droit de chasse et il ne peut avoir une arme en sa possession.

Pour augmenter la pression sur le cerf

La fin de semaine de chasse du cerf de Virginie découle du Plan de gestion du cerf de Virginie 2020-2027. Québec prévoit ainsi augmenter la pression de chasse sur le cerf. La récolte de 2019 a été inférieure à celle de 2018 avec 47 600 chevreuils récoltés l’an dernier comparativement à 54 056 l’année précédente. Ce sont 6 856 cerfs de moins en un an. Pendant ce temps, les populations de cerfs continuent d’augmenter, alors que les chasseurs diminuent. D’où cette chasse de la relève. En 2019, il s’est vendu 126 315 permis de chasse du cerf, pour une baisse de 8 072 permis, comparativement à 134 387 en 2018.

À mon avis, cette activité est restrictive puisqu’elle ne s’adresse pas à la relève de toutes les régions du Québec, mais seulement à ceux qui résident dans des zones ou le cheptel chevreuil est important. Dans l’Est du Québec, dans les Zones 1 et 2 Gaspésie et Bas-Saint-Laurent, le cerf est sur son déclin est prononcé depuis des années.

Il sera intéressant de mesurer la popularité de cette première fin de semaine de chasse du cerf de Virginie destinée à la relève, lorsque le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs, fera son bilan de l’activité et fera connaître le nombre de participants. Ce que nous avons tenté en vain d’obtenir.

Mon nom est Ernie Wells, chroniqueur chasse et pêche et animateur depuis six ans de l’émission hebdomadaire d'une heure « Rendez-Vous Nature », diffusée via 18 stations de radio, sur Facebook et www.rendezvousnature.ca. Journaliste, j’ai été correspondant du « Montreal Star », et collaborateur régional du Soleil de 1990 à 2020. De 1983 à 2014, j’ai signé la chronique chasse - pêche dans les hebdos régionaux de Québecor, où j'ai été rédacteur en chef et directeur de l'information. J’ai écrit dans Sentier Chasse-Pêche, et j’ai fondé le Salon Expo-Nature Rimouski, et Le Salon National Chasse Pêche Plein Air Rimouski. Je suis le promoteur de la Tournée annuelle des Films Chasse Pêche.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×