23.11.2020
Actualités Politique L’UMQ conclut un partenariat pour soutenir les jeunes de la DPJ

L’UMQ conclut un partenariat pour soutenir les jeunes de la DPJ

L’Union des municipalités du Québec (UMQ) confirme qu’elle a conclu un partenariat avec l’entreprise SIRCO afin de consolider son appui aux jeunes sous la protection de la jeunesse dans le cadre de son Plan municipal d’emplois.

En vertu de ce partenariat d’une durée de trois ans, SIRCO versera annuellement 5 000 $ afin de rembourser certaines dépenses nécessaires afin que les jeunes occupent les emplois offerts par les municipalités dans le cadre du programme (transport, équipement, cours d’appoint, etc.). De plus, l’entreprise remettra annuellement une bourse d’études de 1 000 $ à une jeune ou à un jeune sous la protection de la jeunesse souhaitant poursuivre des études dans le domaine de la sécurité. C’est donc un total de 18 000 $ que SIRCO investira jusqu’en 2023 dans le Plan municipal d’emplois de l’UMQ et le soutien aux jeunes sous la protection de la jeunesse.

Défi de la vie autonome

« Chaque année, 5 000 jeunes âgés de 18 ans quittent les services de la protection de la jeunesse et doivent faire face aux multiples défis que pose la vie autonome : trouver un logement et un travail, se nourrir et poursuivre ses études. Ces jeunes disposent d’un faible réseau social et familial pour les soutenir dans cette transition et trop souvent, ils se retrouvent à la rue. Grâce à ce nouveau partenariat entre l’UMQ et SIRCO, nous pourrons redoubler d’effort afin de soutenir les jeunes sous la protection de la jeunesse et favoriser leur employabilité. Je remercie l’entreprise et son président pour leur engagement sincère envers cette cause si importante », déclare la présidente de l’UMQ, Suzanne Roy.

« Les défis auxquels sont confrontés les jeunes qui n’ont plus accès aux services de la protection de la jeunesse sont importants. Je suis très fier de ce partenariat puisque je crois qu’il permet de faire une véritable différence dans leur vie. Comme collectivité, nous devons poser des gestes en leur fournissant les moyens de développer leur plein potentiel. Les jeunes sont l’avenir de notre société et nous devons leur offrir l’aide dont ils ont besoin », ajoute le président et fondateur de SIRCO, Claude Sarrazin.


Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×