26.11.2020
Actualités Environnement 175,5 kg de piles amassés- Le Cégep de Matane se distingue

175,5 kg de piles amassés- Le Cégep de Matane se distingue

Le Cégep de Matane est parvenu à atteindre, pour une seconde année consécutive, la deuxième place du podium derrière le Campus des Îles-de-la-Madeleine, dans la catégorie des cégeps de 1 000 personnes étudiantes et moins. En tout, pour une population étudiante de 720 personnes durant l’année scolaire 2019-2020, 175,5 kg de piles ont été collectés dans l’établissement, soit un ratio de 0,244 kg de piles par membre de la communauté étudiante. Si le Campus des Îles-de-la-Madeleine a réussi, pour sa part, à amasser 54,8 kg de piles, il s’est distingué par son ratio supérieur de 0,468 kg de piles par étudiant.

Les deux établissements collégiaux devancent l’Institut de technologie agroalimentaire du Campus de La Pocatière, arrivé à la troisième place avec 63,5 kg de piles ramassés et un ratio de 0,195 kg par étudiant. Toutes catégories confondues, à noter que le Cégep de Matane obtient cette année, parmi 39 cégeps et collèges participants, le troisième meilleur ratio des établissements collégiaux ayant participé au défi, derrière le Campus des Îles-de-la-Madeleine et le Cégep de Shawinigan.

La 5e édition du concours déjà lancée

« La COVID-19 n’a pas eu raison du recyclage des piles cette année », s’est réjouie la directrice générale d’ENJEU, Catherine Gauthier, en rappelant que 250 écoles et établissements collégiaux du Québec avaient relevé le défi d’amasser 35 tonnes de piles et de batteries, évitant ainsi à ces dernières d’être rejetées dans l’environnement avec les métaux lourds qui les composent et en font des résidus domestiques dangereux. Malgré le contexte, le Cégep de Matane envisage de prendre part au concours une nouvelle fois cette année. Quelques contenants sont positionnés à cet effet sur le campus, au côté d’autres boîtes destinées à collecter du matériel scolaire usagé.

La 5e édition de ce concours de recyclage écologique, réservé aux établissements primaires, secondaires et collégiaux du Québec, se tiendra jusqu’au 16 avril 2021. Ses objectifs demeurent l’augmentation du taux de récupération des piles au Québec, pour éviter de voir ces contaminants aboutir dans les lieux d’enfouissement techniques, et l’encouragement des jeunes à adopter des habitudes écoresponsables dans leur vie quotidienne. Pour l’année scolaire 2020-2021, 11 750$ seront remis en bourses. Ce concours est l’une des activités phares de l’organisme ENJEU, à l’origine, cette année, du renouvellement de la délivrance du niveau 1 de la certification « Cégep Vert du Québec » au Cégep de Matane, sur une échelle de quatre paliers.

Des actions environnementales diverses menées par le Cégep de Matane

Alors que l’édition 2020 de la Semaine québécoise de réduction des déchets s’est tenue du 17 au 25 octobre, rappelons que le Comité d’action et de concertation en environnement (CACE) du Cégep de Matane, avec le recyclage des piles, n’en est pas à son premier combat. Il a déjà permis à l’établissement, parmi d’autres actions, de sensibiliser ses membres à la réduction de l’utilisation du papier, à l’élimination des pailles en plastique du campus et des bouteilles d’eau jetables, une diminution facilitée notamment par l’installation d’une dizaine de fontaines à eau flambant neuves en 2016.

Des actions ont été entreprises aussi dans le domaine horticole, avec l’instauration d’une grainothèque, la mise en place d’ateliers de germination, la distribution de plantes aux utilisateurs de la bibliothèque, la réfection de la cour intérieure et de son jardin communautaire ou encore les activités diverses menées lors du Jour de la Terre. La rénovation récente de deux cuisines dans la résidence étudiante du campus a permis, pour sa part, d’avancer un pas de plus en direction du compostage, l’un des gros dossiers poussés par le CACE.

Ne baissant pas les bras malgré le contexte de pandémie actuel, le comité a débuté une réflexion durant l’automne pour imaginer les actions pouvant être menées cette année malgré la COVID-19. L’objectif du Cégep de Matane demeure l’obtention d’une certification d’un niveau supérieur de la part de l’organisme ENJEU. « Nous avons décidé de nous rencontrer plusieurs fois pour établir notre stratégie environnementale dans les circonstances exceptionnelles de cette session et définir de nouveaux objectifs pour le collège », a commenté Margaret Kraenzel, répondante du CACE, par ailleurs enseignante en biologie. À noter que l’organisme ENJEU a indiqué qu’il fera preuve d’une plus grande flexibilité cette année au niveau des critères d’attribution de sa certification environnementale.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×