Actualités Dernière heure Michel Lagacé appelle certains citoyens à se ressaisir: «climat explosif» à Rivière-du-Loup

Michel Lagacé appelle certains citoyens à se ressaisir: «climat explosif» à Rivière-du-Loup

Il craint des «comportements stupides» ce soir

Le préfet de la MRC de Rivière-du-Loup et président de le Table régionale des élus du Bas-Saint-Laurent (TREMBSL), Michel Lagacé, lance un appel à la responsabilité à certains citoyens au sujet de la propagation du coronavirus, précisant que des incidents déplorables se seraient produits hier soir.

Tout le secteur KRTB (Kamouraska, Rivière-du-Loup, Témiscouata-Les Basques), est au niveau d’alerte orange, contrairement à ceux de Rimouski-Neigette, La Mitis, La Matanie et La Matapédia, et monsieur Lagacé rappelle à ses concitoyens qu’un passage au palier rouge est toujours possible. Une telle éventualité leur apporterait des contraintes additionnelles et un ralentissement de l’économie.



« Une certaine partie de la population ne semble pas réaliser que nous sommes dans une zone orange entourée de zones rouges. Si on ne veut pas être pris dans la même tourmente que ce qu’on a vu dans les Laurentides, il faut que nos concitoyens se ressaisissent. Quand des gens font le choix de venir festoyer ici; ou d’autres, originaires de nos territoires, font le choix de festoyer, ne respectent pas les consignes sanitaires dans les faits, c’est toute la population du Bas-Saint-Laurent qui devient menacée », soutenait monsieur Lagacé en entrevue au journal le soir, en milieu d’après-midi.

Climat explosif


« Pas de doute, si chacun de nous n’assume pas ses responsabilités individuelles et collectives, nous passerons au rouge comme dans Les Laurentides! Est-ce cela que nous désirons pour nous-mêmes, nos enfants, nos commerces? Hier soir, dans un bar de la MRC du Kamouraska qui est toujours en zone orange nous avons été avisés de plusieurs incidents de non-respect des règles sanitaires », a publié monsieur Lagacé sur Facebook cet après-midi.

« La même situation se serait reproduite dans ou autour de certains bars de Rivière-du-Loup. Des comportements de non-respect des règles sanitaires, mais aussi un déplacement de la clientèle des zones rouges du Bas-Saint-Laurent vers les bars de Rivière-du-Loup qui aurait donné lieu à la commission de gestes violents. Il y avait un climat assez explosif, hier soir, dans les rues de Rivière-du-Loup », dénonce celui qui est aussi maire de Saint-Cyprien.



Mesures strictes

« Nous avons réitéré auprès de la Sureté du Québec (SQ) l’importance de mettre en œuvre tous les pouvoirs qui lui sont confiés et que nous appuyons l’application de mesures strictes auprès des contrevenants afin de contrer la propagation du virus et protéger notre population bas-laurentienne », exprime aussi monsieur Lagacé.


Comportements stupides

« Au moment où les jeunes et moins jeunes souhaiteraient festoyer, il s’avère à ce moment-ci que sortir en groupe sans respecter les règles sanitaires s’avère très risqué pour la santé de nos populations. Est-ce que ce soir, nous aurons à assister à des comportements stupides qui nous mettront tous à mal? », s’interroge Michel Lagacé.

La SQ n’a pas d’événement notable à rapporter, selon le sergent Louis-Philippe Bibeau, agent d’information.


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×