Actualités Dernière heure «La solution : que tout le monde passe au rouge» -Le préfet...

«La solution : que tout le monde passe au rouge» -Le préfet Saint-Pierre

Fêtards en zone orange

Le préfet de la MRC Rimouski-Neigette, Francis Saint-Pierre, constate que la mise en œuvre des paliers d’alerte contre la contagion du coronavirus par sous-régions est un échec, au Bas-Saint-Laurent.

Monsieur Saint-Pierre estime que c’est ce que reflètent les incidents déplorés par son collègue de la MRC de Rivière-du-Loup, Michel Lagacé, hier, concernant des citoyens du Bas-Saint-Laurent habitant dans des MRC en zone rouge qui se seraient rendus festoyer en zone orange, vendredi, notamment à Rivière-du-Loup.



Rappelons que la sous-région du KRTB (Kamouraska-Rivière-du-Loup-Témiscouata-Les Basques) est en zone orange, alors que la partie Est du Bas-Saint-Laurent (Rimouski, La Mitis, La Matanie, La Matapédia) est en zone rouge.

Même couleur


« C’était le danger, c’était ce qui risquait de se produire quand on a décidé de ne pas nous mettre dans la même couleur. Il y a des gens qui se croient tout permis quand ils sont dans une zone ayant moins de contraintes, à un palier d’alerte plus bas. Honnêtement, je m’attendais à ce que ça arrive, mais je dois admettre que c’est très décevant de voir des concitoyens adopter de tels comportements. Mais que voulez-vous? C’est dans la nature humaine. Je me demande ce qui va se passer en début de semaine. Le nombre de cas continue d’augmenter de manière importante. La solution pourrait être que tout le monde passe au rouge », estime monsieur Saint-Pierre.

Monsieur Saint-Pierre confie qu’il va rencontrer la direction du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS), demain. Il pourrait faire valoir ses arguments, mais il rappelle que les prises de décisions sont concentrées à Québec.



Francis St-Pierre (Photo: courtoisie)

À la rentrée

« Je déplore ce qui s’est passé, c’est certain. L’autre chose dont il faut se souvenir, c’est qu’à la rentrée, quand il y a eu une explosion de cas dans l’Ouest du Bas-Saint-Laurent, on nous a tous mis sur un pied d’égalité en orange. C’est bien tentant là, quand on est orange à Rivière-du-Loup et rouge à Rimouski. Heureusement qu’il ne fait pas très beau aujourd’hui, parce que quand il fait beau, Rivière-du-Loup, ce n’est pas loin de Rimouski-Neigette », commente Francis Saint-Pierre.


Policiers

S’il y a eu des accrochages par une soirée de fête à Rivière-du-Loup vendredi, ils ne semblent pas avoir été majeurs puisque la Sûreté du Québec ne rapporte aucun incident notable ni hier ni vendredi. Ce qui ne signifie pas que personne n’a reçu de constat d’infraction.

« On ne commente pas le cas par cas dans les interventions en rapport avec la COVID-19. Si on reçoit des signalements ou qu’on constate des infractions au sujet des mesures sanitaires de la Santé publique, nous sommes en mesure de les faire appliquer, soit en procédant à l’émission de constats d’infraction soit en procédant à des avertissements », explique le sergent Louis-Philippe Bibeau.

Il n’y a pas eu non plus d’incidents significatifs pour la fin de semaine, aux dires de ce dernier, au Bas-Saint-Laurent-Gaspésie.


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×