COVID-19 Appel à la vigilance à la suite de la fatigue accumulée de...

Appel à la vigilance à la suite de la fatigue accumulée de la crise sanitaire

Plusieurs accidents graves ou potentiellement graves sont survenus dans des milieux de travail dans les dernières semaines, au Bas-Saint-Laurent.

La Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) tient à rappeler aux travailleurs et aux employeurs de la région d’être vigilants et de poursuivre leurs efforts de prévention afin d’éviter des accidents du travail.



« À l’approche de la période des Fêtes et avec la fatigue accumulée au cours de la dernière année en raison de la pandémie, il importe d’unir nos efforts afin d’assurer la santé et la sécurité de tous. La prévention des accidents du travail passe par une prise en charge efficace de la santé et de la sécurité du travail », explique un communiqué de la CNESST.

Évaluer les risques


Pour ce faire, les principaux acteurs des milieux de travail doivent prendre le temps nécessaire pour procéder à une bonne évaluation des risques et à la planification des travaux à exécuter. Ils ont également l’obligation de former et de superviser adéquatement les travailleuses et travailleurs concernant les tâches qui doivent être accomplies.

Ces mesures de prévention s’appliquent à tous, que ce soit dans une usine, un chantier de construction, une ferme, un commerce ou tout autre milieu de travail.



Il est important de rappeler qu’en vertu de la Loi sur la santé et la sécurité du travail (LSST), les employeurs ont l’obligation de protéger les travailleuses et les travailleurs, et que ces derniers ont aussi un rôle important à jouer.

L’employeur doit prendre les mesures nécessaires pour protéger la santé et assurer la sécurité et l’intégrité physique du travailleur, comme le prévoit l’article 51 de la LSST. Pour ce faire, l’employeur doit mettre en œuvre des mesures d’identification, de contrôle et d’élimination des risques, et ce, dans tous les lieux de travail.


Sécurité

« D’ailleurs, il incombe à l’employeur le choix du moyen pour satisfaire à ses obligations légales. Quant au travailleur, il lui appartient de prendre les mesures nécessaires pour protéger sa santé, sa sécurité ou son intégrité physique et de veiller à ne pas mettre en danger la santé, la sécurité ou l’intégrité physique des autres personnes qui se trouvent à proximité des lieux de travail, selon l’article 49 de la LSST », ajoute la CNESST.

La Commission entend poursuivre ses nombreuses actions de prévention afin de soutenir les milieux de travail dans leur prise en charge de la santé et de la sécurité du travail. Grâce à de multiples moyens, la CNESST soutient les travailleurs et les employeurs du Québec pour les aider à prévenir les accidents du travail : campagnes de sensibilisation, production d’outils d’information, visites d’inspecteurs, diffusion de rapports d’enquêtes, etc.

Statistiques sur les accidents du travail

Rappelons qu’en 2019, la CNESST a recensé 94 679 accidents du travail, ce qui représente 259 accidents chaque jour. En 2019, 57 travailleurs ont perdu la vie des suites d’un accident du travail. Dans le Bas-Saint-Laurent, en 2019, on dénombre 2 687 accidents du travail et trois décès à la suite d’un accident du travail.


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×