Actualités Politique Accusations déposées : premières réactions à l’affaire LeBel

Accusations déposées : premières réactions à l’affaire LeBel

L’arrestation du député Harold LeBel pour une présumée affaire d’agression sexuelle ébranle particulièrement le milieu communautaire, avec lesquels le représentant de la circonscription de Rimouski entretient des liens étroits en raison de ses responsabilités politiques.

Monsieur LeBel, qui a été arrêté vers 7 h, à Rimouski, a été interrogé par les policiers ce matin.



Des accusations d’agression sexuelle ont été finalement déposées contre lui. Il est sorti du poste de la Sûreté du Québec un peu passé midi. Il n’a pas fait de commentaires. Une ordonnance de non publication a été déposée. Il doit revenir en cour le 11 janvier.

Harold LeBel, 58 ans, est le porte-parole du troisième groupe d’opposition en matière, d’emploi, de solidarité sociale, de lutte contre la pauvreté et d’action communautaire autonome, d’itinérance, raison pour laquelle il est près du milieu communautaire. Ci-dessous, les premières réactions.


« Sous le choc »

« Je suis personnellement sous le choc. Des organismes communautaires le sont aussi. Harold LeBel a donné un fier coup de main à bien des causes depuis nombre d’années et on sentait sa sincérité. Cette annonce, bien qu’il faille respecter la présomption d’innocence, jette un sérieux doute dans la perception qu’on a maintenant de lui. J’espère vraiment que cette « situation » soit moins grave que ce qui est colporté sur les médias sociaux. Soyons respectueux de tous, mais tout particulièrement et prioritairement de la présumée victime », déclare Luc Jobin, notamment directeur de l’organisme En tout CAS (concertation, aide, soutien) qui s’occupe du travail de rue à Rimouski.



Tout semblait normal

« J’étais en rencontre avec monsieur LeBel hier après-midi et tout semblait normal. C’est certain qu’on ne s’attendait pas à ça. Je n’ai vraiment rien vu venir. Je suis désolé pour la personne qui aurait été sa victime. J’invite tout le monde à attendre le dénouement avant de porter un jugement. C’est certain cependant qu’à compter de maintenant, Harold LeBel va perdre beaucoup de crédibilité. Elle est très entachée et je vois mal comment il pourra défendre les citoyens de nouveau », ajoute le coordonnateur d’Action populaire Rimouski-Neigette, Michel Dubé.


Secoué

« Je suis secoué par la nouvelle. J’attends les développements avant de me prononcer davantage », a mentionné le président de l’Association de comté du Parti Québécois, Alain Dion.

Il y a quelques jours à peine, le député LeBel a été choisi comme étant le meilleur représentant de sa circonscription et le député ayant le meilleur esprit sportif dans le palmarès des parlementaires du quotidien La Presse.


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×