Nouvelle de 19 h Mieux outillé pour répondre à l’anxiété à la hausse, chez les jeunes

Mieux outillé pour répondre à l’anxiété à la hausse, chez les jeunes

Le succès de la campagne de Pro-Jeune-Est permet de faire face à la crise

La réussite de la dernière campagne de financement de l’organisme Pro-Jeune-Est s’avère des plus importantes dans le contexte de la crise sanitaire du coronavirus.

C’est ce que constate sa directrice générale, Véronique Thibault, en traçant le bilan de la campagne de financement annuelle qui vient de se terminer, avec l’heureuse collaboration de la directrice générale de la Coopérative funéraire du Bas-Saint-Laurent et présidente d’honneur annuelle de l’organisme, Sonia Lucas.



« Pour répondre aux besoins dans le contexte actuel, nous avons embauché deux intervenantes supplémentaires afin d’être encore plus présents auprès des jeunes. Depuis la rentrée scolaire, nous avons investi pour assurer la sécurité des jeunes, des bénévoles et de l’équipe : nous avons acheté 60 plexiglas de table pour permettre une meilleure relation entre le participant et le tuteur. Nous avons également procédé à la location de salles communautaires et paroissiales pour permettre le plus grand nombre de rencontres possibles », précise madame Thibault.

Soutien adapté


Pro-Jeune-Est est aussi en discussion avec certaines écoles de La Mitis pour offrir du soutien adapté à leurs besoins.

« Notre coordonnatrice a rencontré plusieurs de nos partenaires pour dresser un bilan des nouveaux besoins. Le nombre de demandes de soutien augmente sans cesse, autant pour les jeunes que pour les parents. Nous mettons tout en œuvre pour assurer le bien-être et la réussite des participants et le résultat de cette campagne nous aidera grandement à atteindre cet objectif », ajoute Véronique Thibault.



Véronique Thibault (Photo: courtoisie)

Objectif surpassé

En novembre, Pro-Jeune-Est tenait donc sa campagne annuelle ayant pour objectif d’amasser 20 000 $ afin de consolider les programmes en place et développer de nouveaux services pour répondre aux besoins des jeunes.


« Je suis très fière d’annoncer que nous avons dépassé l’objectif en amassant près de 28 000 $ pour soutenir la mission de Pro-Jeune-Est. Malgré le contexte social difficile, l’appui aux jeunes et à la prévention de l’abandon scolaire est indéniable. À tous les donateurs, merci de miser sur la réussite et la motivation des jeunes et l’accompagnement des parents » affirme madame Lucas.

Sonia Lucas (Photo: courtoisie)

Démotivation, anxiété, détresse

 « Depuis la rentrée scolaire, nous constatons une augmentation de la démotivation scolaire, de l’anxiété et de la détresse psychologique. Avec les mesures sanitaires en vigueur, la logistique entourant les rencontres est plus complexe et nous devons investir pour avoir tout le matériel nécessaire pour assurer la sécurité de nos participants et des bénévoles. Il est donc important d’avoir les ressources nécessaires pour répondre à ces besoins, et de permettre de soutenir le plus grand nombre de jeunes possible », soutient Véronique Thibault.

Mission

Impliquée depuis plus de 30 ans, Pro-Jeune-Est a une mission à la fois éducative et sociale. Elle se traduit par le soutien apporté aux jeunes, âgés de 5 à 17 ans, en difficulté d’apprentissage et d’adaptation scolaire et sociale, de même qu’à leur famille, dans une démarche préventive, continue et concertée afin d’améliorer leur développement global, vers un mieux-être.

Bilan des activités

L’an dernier, 393 personnes (jeunes et parents) ont reçu du soutien de l’organisme. Environ 145 bénévoles ont accepté d’accompagner un jeune pour lui permettre de vivre des réussites et d’augmenter son estime personnelle.

L’équipe d’intervention a effectué des suivis réguliers avec environ 30 parents dans nos différents programmes. Pour répondre aux besoins des adolescents, et en collaboration avec les écoles secondaires de premier cycle, le programme l’Antre-Classe a été mis en place pour créer des milieux de vie à l’intérieur de l’école, avec une programmation développée par et pour les jeunes. Soixante-et-un jeunes y ont participé.

De nombreuses entreprises de Rimouski et de La Mitis ont contribué à la campagne de financement.

Le Comité de financement remercie notamment la Coopérative funéraire du Bas-Saint-Laurent, TELUS, Plomberie St-Pie X et La Librairie boutique Vénus.

Pour plus d’information sur les programmes et la mission, visitez www.pro-jeune-est.ca.

Pour connaître tous les partenaires, visitez https://www.pro-jeune-est.ca/partenaires.php.


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×