Nouvelle de 18 h Un travailleur communautaire déplore une perte de service du Diocèse

Un travailleur communautaire déplore une perte de service du Diocèse

Une restructuration en cours au sein du Diocèse de Rimouski préoccupe un travailleur communautaire, Michel Dubé, qui déplore une perte de service.

« Le poste « coupé » est celui de la pastorale sociale qui était occupé par Réjean Lévesque. C’est une décision qui affecte toute l’organisation communautaire. Le Diocèse avait toujours été présent auprès des organismes communautaires. C’est, pour moi, celui qui faisait le lien entre les personnes en situation de pauvreté, le secteur communautaire et l’église diocésaine. Nous avons l’impression que les services ont été réduits au fil des années pour en venir à la coupure du poste tout simplement », croit Michel Dubé.



Ce dernier est coordonnateur d’Action populaire Rimouski-Neigette, mais croit que ses constatations peuvent s’appliquer à l’ensemble du mouvement communautaire régional.

Toutes les paroisses


« C’est un poste rattaché à l’Archevêché, mais ce sont toutes les paroisses du Diocèse qui sont maintenant pénalisées. L’animateur devenait souvent un intervenant supplémentaire qui venait nous soutenir, pour nous aider à lutter contre la pauvreté. C’était l’étincelle qui faisait naître des comités locaux pour mettre en œuvre des actions collectives, à l’intérieur du Diocèse. C’est le lien entre le milieu communautaire et le Diocèse. Depuis deux ou trois ans, les services se sont effrités », estime monsieur Dubé.

« Je me questionne profondément à savoir si la lutte à la pauvreté est toujours une mission de l’Église dans le Diocèse de Rimouski. On ne se voit plus, comparativement à l’époque de Mgr Pierre-André Fournier, qui s’impliquait énormément », renchérit Michel Dubé.



Service qui sera amélioré

 À l’Archevêché, l’agente de communication, Ginette Larocque, prédit qu’au contraire, on a l’intention d’améliorer les services après une réorganisation administrative.


« Une restructuration est effectivement en cours aux Services diocésains. Les changements apportés visent à offrir un service de proximité et d’accompagnement dans toutes les paroisses du Diocèse de Rimouski. À compter de 2021, des projets seront mis en place pour offrir des services qui répondront aux problématiques sociales de notre territoire. Cette prise en charge du milieu sera bénéfique pour chacun de nos secteurs pastoraux », précise madame Larocque.


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×