Nouvelle de 17 h Le jeu vidéo «S&R Molly» pleinement reconnu

Le jeu vidéo «S&R Molly» pleinement reconnu

Son auteur amorce un autre projet, cette fois sur le Bas-Saint-Laurent

La dernière mouture du jeu vidéo « S&R Molly » créée par le Rimouskois Dominic Marcotte est disponible en version Apple et en version Androïd depuis le 1er janvier.

C’est une forme de reconnaissance importante de la part des grands de l’industrie et c’est toute une aventure qui se poursuit ainsi pour monsieur Marcotte, un résident du district Saint-Germain qui a choisi la région pour travailler et vivre avec sa conjointe, il y a quatre ans.



Dominic Marcotte est un bon exemple de ce que la crise du coronavirus a pu avoir de positif. Il travaillait déjà à la maison, mais les affaires ont ralenti en raison de la crise. Tout en s’occupant de son fils, à partir de mars dernier, il a utilisé ses temps libres pour élaborer un jeu vidéo simple, en deux dimensions. Il s’est inspiré d’un personnage de la bande dessinée dont il est l’auteur, « Steeve et Rose », le chien Molly, pour créer le jeu vidéo.

999 fleurs


Le principe du jeu est d’aider un chien qui court à l’infini à contourner des obstacles pour cueillir 999 fleurs, au final. Le chien, personnage principal, doit attraper les fleurs dans les airs ou au sol. Plus on avance, plus c’est difficile.

Depuis l’été dernier, le jeu « S&R Molly » a franchi différentes étapes vers la pleine reconnaissance commerciale, dont la mise à l’essai par le public d’une version de base qui a permis d’apporter des améliorations, à la suite des commentaires de celui-ci.



La version élaborée est ainsi devenue un jeu « payant » disponible dans les magasins virtuels Applestore et Google Play à 1,39 $CAN, au même titre que plusieurs autres.

Autre projet


En y allant pas à pas, Dominic Marcotte a pu affiner ses connaissances et tester son propre intérêt pour le secteur des jeux vidéo, au point où il annonce qu’il se consacre maintenant à la création du jeu « S&R Bas-Saint-Laurent », dont le thème est « À la découverte du Bas-Saint-Laurent, tout en s’amusant ».

« Je voulais aller au bout de cette histoire et savoir si j’étais capable de créer et de lancer un jeu vidéo de A à Z. Maintenant que ça s’est produit, je sais que je peux le faire et je veux aller vers un jeu un peu plus complexe et qui me ressemblera encore davantage. Je suis ouvert aux suggestions des gens qui peuvent en faire sur notre site Internet », explique Dominic.

Dominic et la chienne Lulu qui a inspiré le personnage de Molly. (Photo: courtoisie)

« À propos de « S&R Molly », j’aimerais aussi préciser qu’il n’y a pas de publicité ni d’autres hyperliens lors de l’achat du jeu. Toute la durée est consacrée exclusivement au jeu », précise le concepteur. On en apprend davantage et on peut télécharger le jeu « S&R Molly » en suivant ce lien.

Facteur de croissance

Par ailleurs, Dominic Marcotte est aussi un bon exemple du fait qu’une ville bien desservie en matière d’infrastructures Internet devient attrayante pour de jeunes travailleurs spécialisés et leurs familles. Cela devient un facteur d’attractivité et de croissance pour Rimouski.


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×