Chroniques Chasse et pêche La Zec-BSL ouvre la pêche blanche au lac Chic-Chocs

La Zec-BSL ouvre la pêche blanche au lac Chic-Chocs

Accessible en voiture

La Zec Bas-Saint-Laurent a lancé, ce vendredi 8 janvier, sa saison de pêche hivernale 2021 au lac Chic-Chocs, « fraîchement » ensemencé deux jours auparavant de 2 000 truites mouchetées d’une longueur moyenne 10 pouces.

« Mais nous avons aussi introduit des Ombles de Fontaine de 12, 13 et jusqu’à 14 pouces », précise fièrement le directeur général de la Zec Bas-Saint-Laurent, Peter Camden, qui a participé à cette première opération d’ensemencement de la saison.



Selon lui, la glace qui recouvre le plan d’eau est de sept pouces d’épaisseur; en date du 6 janvier, en moyenne. La capacité minimale de support pour la pêche blanche est de 4 pouces. « Nous invitons les amateurs à demeurer très vigilants, en raison des risques provenant de la variation de l’épaisseur de la glace à proximité des tributaires et près des rochers », dit-il.

Les amateurs pratiquent la pêche blanche au quotidien au coût de 25$ par personne. Un forfait saisonnier est disponible à 146 $ par personne. L’activité de pêche d’hiver au lac Chic-Chocs est accessible trois jours par semaine, soit les vendredis, samedis et dimanches. 


Pour lancer sa saison de pêche d’hiver, la Zec-BSL vient d’ensemencer 2 000 truites mouchetées de grande qualité et d’une longueur moyenne 10 pouces, voire jusqu’à 14 pouces. (Photo Peter Camden Zec-BSL)

Facilement accessible

Le lac Chic-Chocs est facilement accessible en voiture, par le poste d’accueil Caribou, principale porte d’entrée de la Zec-BSL. Ce plan d’eau est situé à proximité, à quelques kilomètres des « 4 » chemins, depuis la continuité de la route 232, à la croisée des routes 232, vers la Trinité-des-Monts, et 234 vers St-Marcellin, puis tout droit en direction de la Zec-BSL. De plus, dans le secteur du même lac, un chalet et deux yourtes sont offerts en location.



Les amateurs devront, là comme ailleurs, respecter les mesures sanitaires pour contrer la COVID-19. « La pratique de l’activité se fait seul et dans le respect de la “bulle familiale. Les rassemblements ne sont pas autorisés, sauf pour les gens qui demeurent à la même adresse », ajoute Peter Camden, en entrevue à « Rendez-Vous Nature ».

À noter que le bureau de la Zec Bas-Saint-Laurent, situé au 188, rue Lavoie, à Rimouski, est fermé jusqu’à 8 février. « Les gens peuvent faire certaines transactions par téléphone. Nous suggérons d’utiliser nos services en ligne qui sont disponibles à l’adresse : www.zecbsl.com où les amateurs s’enregistrent et achètent leurs droits de pêche. Grande nouveauté, les pêcheurs déclarent leurs prises et ferment leur fiche d’enregistrement directement en ligne », ajoute Peter Camden.


Les 2 000 truites mouchetées ensemencées le 6 janvier dans le lac Chic-Chocs, sont issues du fournisseur local de la Zec-BSL, La Pisciculture de la Montagne-Blanche, propriété des frères Jacques et Robert Duchesne. (Photo Peter Camden Zec-BSL)

Truites locales

Les 2 000 truites mouchetées ensemencées le 6 janvier sont issues du fournisseur local de la Zec-BSL, La Pisciculture de la Montagne-Blanche, propriété des frères Jacques et Robert Duchesne. La proximité de cette pisciculture au territoire de la zec, permet à celle-ci de récolter les oeufs des truites indigènes de la Zec-BSL et d’introduire les alevins en temps opportun.

Quelque 86 000 œufs d’Ombles de Fontaine sont actuellement en incubation dans les bassins de La Pisciculture de la Montagne-Blanche, pour introduction des fretins de soutien des populations de mouchetées, notamment dans les Lacs Prime-Huron et Lunette.

Mon nom est Ernie Wells, chroniqueur chasse et pêche et animateur depuis six ans de l’émission hebdomadaire d'une heure « Rendez-Vous Nature », diffusée via 18 stations de radio, sur Facebook et www.rendezvousnature.ca. Journaliste, j’ai été correspondant du « Montreal Star », et collaborateur régional du Soleil de 1990 à 2020. De 1983 à 2014, j’ai signé la chronique chasse - pêche dans les hebdos régionaux de Québecor, où j'ai été rédacteur en chef et directeur de l'information. J’ai écrit dans Sentier Chasse-Pêche, et j’ai fondé le Salon Expo-Nature Rimouski, et Le Salon National Chasse Pêche Plein Air Rimouski. Je suis le promoteur de la Tournée annuelle des Films Chasse Pêche.


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×