Actualités Politique Les projets culturels piétinent

Les projets culturels piétinent

Le député de Rimouski à l’Assemblée nationale, Harold LeBel, affirme son impatience en regard des dossiers qui n’avancent pas à son goût au ministère de la Culture.

Harold LeBel demande des réponses à la ministre de la Culture et des Communications, Nathalie Roy, au sujet de la rénovation du Vieux théâtre de Saint-Fabien, de la construction d’un lieu pour les artistes de la Coopérative Paradis et de la confirmation du classement patrimonial de la cathédrale de Rimouski.



Dans le milieu culturel, depuis l’annonce du projet du Théâtre du Bic en juin dernier, ces trois projets majeurs sont toujours en attente au ministère de la Culture et des Communications.

« Le Vieux théâtre offre à toute la région une variété de spectacles dans un établissement, au cœur du village de Saint-Fabien, au passé chargé qui a besoin de rénovations majeures. Il ne faut surtout pas oublier l’impact de cet établissement dans plusieurs domaines comme la culture, le tourisme, les affaires, le secteur communautaire, la ruralité et le patrimoine », indique un communiqué du député.


Coop Paradis

Ce dernier rappelle également que la Coop Paradis est un organisme de services et un centre d’expertise en création et en diffusion, une formule unique au Québec, qui est dans l’incapacité de se développer dans ses locaux actuels. Sa survie et celle de plusieurs de ses membres dépendent de la réalisation de son projet de centre artistique.



Cathédrale

Le député Lebel a envoyé à la ministre une demande de classement pour la cathédrale Saint-Germain de Rimouski à titre d’immeuble patrimonial, en août dernier, afin de faire reconnaître le bâtiment comme un lieu historique et intrinsèquement relié au développement de Rimouski, de l’Est du Québec et du Québec en général. Il attend la réponse après six mois d’attente.


Sur sa faim

Le député LeBel est resté sur sa faim en ce qui concerne le secteur culturel, mais il rappelle et reconnaît que Québec a réalisé ou prévoit à court terme réaliser des projets d’infrastructures majeurs dans le comté, comme le nouveau quartier général de la Sûreté du Québec, le palais de justice, les installations de TERFA (Réserve Duchénier et le Canyon des Portes de l’Enfer), le pavillon d’enseignement de la médecine (en 2022), le Lab-École en 2023, la maison des aînés de Rimouski qui permettra d’accueillir 72 personnes d’ici 2022, le Campus d’innovation ou les nouvelles installations de centre de la petite enfance.

« Nous avons travaillé fort pour obtenir plusieurs projets, mais j’insiste quand même pour les dossiers de la cathédrale, de la Coop Paradis et du Vieux théâtre de Saint-Fabien puissent se conclure bientôt. Ce sont des dossiers extrêmement importants pour assurer le développement de notre communauté et pour favoriser son attractivité, surtout dans le contexte actuel où il nous faut préparer la relance économique post-COVID-19 », conclut Harold LeBel.


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×