Nouvelle de 19 h Adam Raska clôt le débat

Adam Raska clôt le débat

L’Océanic défait les Remparts 3-2 en prolongation

Un but d’Adam Raska sur un jeu de puissance, en prolongation, a donné à l’Océanic un gain de 3-2 sur les Remparts de Québec, samedi, au Colisée Financière Sun Life. 

L’attaquant de 19 ans a fait dévier un tir voilé pris par Xavier Cormier, à qui le but avait d’abord été accordé, pour battre le gardien Thomas Sigouin. Pour l’Océanic, il s’agissait d’une deuxième victoire de suite. Raska complétait ainsi un tour du chapeau.



« On avait été dominé de bout en bout dans le dernier affrontement contre les Remparts. Les gars étaient bien préparés. J’ai surtout apprécié la première période où on était partout sur la patinoire. Ça nous a permis de prendre de l’assurance dans le match parce qu’on a une équipe très jeune. Les gars apprennent à jouer ensemble et voient qu’ils sont capables de faire de belles choses », a commenté Serge Beausoleil.

C’est Evan Nause qui a été chassé en prolongation pour une punition mineure pour avoir plaqué Zachary Bolduc dans la bande. L’entraineur-chef des Remparts, Patrick Roy, n’a pas apprécié le comportement de Bolduc sur la séquence et pas davantage la sortie de sa troupe.


« Je suis déçu de la façon dont on a joué du début à la fin. On n’a pas compétitionné. Rimouski était sur la rondelle. On n’a pas joué un match à la hauteur de nos attentes. On a été indiscipliné, on a envoyé la rondelle dans les gradins, on a eu trop d’hommes sur la patinoire. Je ne suis vraiment pas content. Sur la punition en fin de match, c’est difficile d’en vouloir à Nause. L’arbitre qui était à la ligne bleue éloignée a fait l’appel. Ça fait quatre ou cinq parties que je vois jouer Bolduc. Il fait tout le temps la même affaire, il se tire à terre. Mais, ce n’est pas moi qui s’occupe des arbitres », a expliqué Roy.

Domination en première



L’Océanic a largement dominé la première période qui s’est soldée en sa faveur par 2-1. Le chiffre des lancers (17-4) reflète bien cette domination. Adam Raska a les deux buts des siens, chaque fois sur le jeu de puissance. Le deuxième, avec deux secondes à jouer, est survenu tout de suite après celui de Thomas Caron des Remparts qui jouaient alors avec un homme en moins.

La pause a fait du bien aux hommes de Patrick Roy qui se sont faits plus menaçants en deuxième période. James Malatesta a créé l’égalité sur un tir à courte distance quand il s’est amené seul vers le gardien Raphaël Audet. Québec a dominé les lancers par 15-10.


Il n’y a pas eu de buts dans une troisième période animée malgré seulement huit tirs au but, dont sept par l’Océanic qui, au total, a dominé 36-20. Son jeu de puissance a connu un bon réveil avec 3 en 7. 

En bref

Serge Beausoleil avait promu le vétéran Samy Paré au centre du premier trio avec Zachary Bolduc et Adam Raska…Pour sa part, Jacob Mathieu a piloté la troisième unité avec Luka Verreault et Nathan Ouellet…. William Dumoulin, Alexandre Lefebvre, Mathis Gauthier et Philippe Casault ont été joueurs retirés de l’alignement… Prochain match de l’Océanic : dimanche 16 h contre Shawinigan…


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×