Nouvelle de 19 h Hockey collégial : vif intérêt pour les Pionniers

Hockey collégial : vif intérêt pour les Pionniers

L’entraineur-chef garde espoir de jouer cette saison et est en préparation pour la prochaine.

La première saison de la nouvelle équipe masculine de hockey du Cégep de Rimouski est toujours sur pause. Mais, l’espoir de jouer quelques matchs réguliers demeure.

L’entraineur-chef Éric Plourde explique que le plan sur la table prévoit un début de saison, le 27 mars, pour un calendrier de huit parties en plus des séries éliminatoires. Les Pionniers ont aussi eu l’autorisation de jouer des parties contre des équipes de la division 1 pour clore la saison. 



« Pour l’instant, on ne peut rien faire, car on est en zone orange foncé, ce qui est différent de l’orange d’avant les Fêtes. On s’attend à de nouvelles annonces le 22 février. Si nous revenons en orange normal, nous pourrons recommencer à pratiquer et jouer des parties hors-concours contre les Albatros midget AAA et les équipes M-18 de la région. Pour que les activités régulières reprennent, il faudra revenir dans des zones vertes et jaunes et que Hockey Québec donne son go pour l’étape 6 de son plan de retour au jeu. Le RSEQ travaille fort pour qu’on ait une saison qui débuterait le 27 mars », explique Éric Plourde.

Recrutement


Tout en préparant ce retour au jeu, ce dernier planifie déjà la saison 2021-2022. Il est entré en communication téléphonique avec tous les sortants du midget AAA à Rivière-du-Loup et des équipes M18 de la région.  

« En date d’aujourd’hui, je compte sur 73 inscriptions officielles et je n’ai pas eu toutes les réponses. Je n’ai pas fait de recrutement à l’extérieur parce que je veux que nous soyons une équipe régionale. Il y aura certainement quelques joueurs de l’extérieur qui sont au Cégep en raison de leur programme d’études, mais ce ne sera pas en grand nombre », mentionne Plourde. 



Aux 73 nouveaux déjà inscrits, il faut ajouter une quinzaine de joueurs de l’édition actuelle qui seront éligibles à un retour avec l’équipe à l’automne. Ce qui va nous amener vers la centaine de candidats.  « Il devrait y avoir de la place pour de 6 à 10 nouveaux joueurs », laisse savoir celui qui estime qu’il faudra penser, un jour, à avoir une équipe en première division et une en deuxième division au cégep rimouskois.

Rappelons que la nouvelle ligue de division 2 doit regrouper dix équipes, réparties en deux divisions. Rimouski évolue avec les Cégeps de Limoilou, Lévis, Thetford et Victoriaville. 



Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×