Sports Pionnières en hockey : le recrutement va bon train

Pionnières en hockey : le recrutement va bon train

Hugues Lebel croit avoir frappé un coup de circuit

L’entraineur-chef des Pionnières du Cégep de Rimouski en hockey, Hugues Lebel, ne ménage pas les efforts en vue de la saison 2021-2022 de sa formation.

Jeudi, l’équipe a annoncé que cinq étudiantes de 5e secondaire avaient signé leur lettre d’intention pour joindre l’organisation en août prochain.



Il s’agit des attaquantes Antonia Gagné Kallas, de Sainte-Catherine qui évoluait avec les Remparts du Richelieu dans le midget AA, Annabel Vo Halley, des Citadelles de Québec M18 AA, Alicia Lantagne, de Saint-Anaclet, qui joue pour le M18 A masculin à Rimouski, Myriam Frenette, de Petit-Rocher au Nouveau-Brunswick, qui évolue au sein des Rebelles ESN dans le midget AAA, ainsi que Daphné Ayotte, une défenseure originaire de Rouyn-Noranda qui évolue pour les Lynx de Val-d’Or M18 AA.

 « L’équipe en place pourra compter sur des joueuses de grand talent. Cela augure très bien pour la saison à venir », mentionne l’entraineur-chef qui s’attend à ce que d’autres joueuses confirment leur intention de se joindre à l’équipe au cours des prochains jours. 


Sept joueuses, dont cinq attaquantes de l’édition actuelle, ne seront pas de retour à l’automne. Lebel a multiplié les démarches en cette saison perdue en raison de la COVID pour amener des joueuses à Rimouski. Le contexte n’est vraiment pas facile puisqu’il n’y a pas de match nulle part et qu’il était interdit de faire venir des filles à Rimouski pour les courtiser. 

Mais, il se dit très content du résultat en particulier sa trouvaille à Petit-Rocher. « J’ai viré la province à l’envers en cherchant dans les statistiques. La fille que j’ai trouvée, Myriam, je ne la connais pas, mais lors de la saison 2019-2020, elle a amassé 67 points en 18 matchs dans sa ligue. Je pense bien que c’est mon home run du recrutement de cette année », raconte-t-il.



Parlant recrutement, les Aigles Bleues de l’Université de Moncton ont annoncé jeudi que Clémence Dumesnil, des Pionnières, a signé sa lettre d’intention U SPORTS pour la saison 2021-2022. Elle y poursuivra donc sa carrière d’athlète-étudiante. 

Dans l’immédiat, les Pionnières conservent un mince espoir d’amorcer une courte saison à la fin du mois de mars, si les conditions sanitaires le permettent. 


Les Pionnières comptent sur un alignement de 23 joueuses provenant de plusieurs régions du Québec, de l’Ontario et du Nouveau-Brunswick. La prochaine saison sera la 10e de l’équipe au sein du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ). 


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×