Chroniques Chasse et pêche 6 231 orignaux récoltés en moins en 2020, mais 171 de plus...

6 231 orignaux récoltés en moins en 2020, mais 171 de plus qu’en 2018!

La récolte totale de 20 031 orignaux en 2020, affiche une baisse normale de 6 231 bêtes par rapport à 2019, qui était une année permissive, mais une hausse de 171 sur l’année 2018, qui elle s’inscrivait dans une même année de chasse restrictive que 2020.

De cette récolte globale de 20 031 orignaux en 2020, Forêts, les statistiques de Forêts, Faune et Parcs Québec (FFPQ), révèlent donc une baisse de 6 231 orignaux par rapport aux 26 262 orignaux prélevés en 2019, laquelle  était une année permissive; les chasseurs ayant le droit de récolter indépendamment le mâle, la femelle et le veau. Mais si on compare le résultat restrictif de la récolte de 2020, par rapport à une même année restrictive de 19 860 orignaux en 2018, au final, 171 bêtes de plus ont été prélevées la saison dernière.



À noter que des 29 Zones de chasse que compte le Québec, ces statistiques de récolte des orignaux représentent l’ensemble des bêtes prélevées dans tous les territoires de chasse de ces Zones, incluant les Réserves fauniques de la SÉPAQ, les ZECS, les Pourvoiries et les territoires publics.

Si on retire les 13 Réserves fauniques de la SÉPAQ; moins la Réserve faunique La Vérendrye en raison des négociations sur la chasse de l’orignal entre les communautés algonquines concernées et le gouvernement du Québec, la récolte globale, hors réserves en 2020, est de 18 096 orignaux. Si on ajoute les 1 935 orignaux des Réserves, le total rejoint les 20 031 bêtes.


Les Zones 1 et 2 dominent la récolte des orignaux

C’est encore la Zone 1 de la Gaspésie qui fournit la plus forte récolte avec 5 235 orignaux en 2020, en hausse sur 2019 avec 5 027 bêtes. En 2018, le bilan des prélèvements a été de 4 298 orignaux.



Du côté de sa voisine, la Zone 2 Bas-Saint-Laurent, la récolte de l’ensemble des territoires a été de 2 452 orignaux en 2020, année restrictive comme en 2018 qui a affiché un prélèvement de 2 515 bêtes. En 2019, année permissive, la récolte a été de 3 921 orignaux.

En 2020, quelque 170 000 permis de chasse de l’orignal ont trouvé preneurs, soit 3 000 chasseurs de moins qu’en 2019. Ce qui peut s’expliquer par le fait que l’année 2020 était une année restrictive qui interdit la récolte de la femelle dans la majorité des zones de chasse, et même les veaux dans certains territoires sous gestion. La pandémie de la COVID-19 a aussi interdit la présence de chasseurs étrangers sur le territoire du Québec.


« L’orignal demeure l’espèce la plus populaire auprès des chasseurs de gros gibier. Avec 20 031 orignaux récoltés, la saison 2020 est comparable aux années antérieures. Le succès global de chasse aux mâles adultes est le meilleur indicateur des tendances des populations, et il demeure stable à l’échelle provinciale », note le MFFPQ.

Mon nom est Ernie Wells, chroniqueur chasse et pêche et animateur depuis six ans de l’émission hebdomadaire d'une heure « Rendez-Vous Nature », diffusée via 18 stations de radio, sur Facebook et www.rendezvousnature.ca. Journaliste, j’ai été correspondant du « Montreal Star », et collaborateur régional du Soleil de 1990 à 2020. De 1983 à 2014, j’ai signé la chronique chasse - pêche dans les hebdos régionaux de Québecor, où j'ai été rédacteur en chef et directeur de l'information. J’ai écrit dans Sentier Chasse-Pêche, et j’ai fondé le Salon Expo-Nature Rimouski, et Le Salon National Chasse Pêche Plein Air Rimouski. Je suis le promoteur de la Tournée annuelle des Films Chasse Pêche.


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×