Nouvelle de 18 h Des facteurs mettent Postes Canada au défi de faire plus pour la...

Des facteurs mettent Postes Canada au défi de faire plus pour la relance

Un facteur rimouskois, Jean-François Fillion, se fait le porte-parole régional  de l’ensemble de ses collègues pour promouvoir un projet de travailleurs syndiqués appelé « Poste-Canada vers des collectivités durables ».

Pour eux, l’étendue du réseau postal canadien permet d’envisager que Postes Canada puisse mettre à la disposition des citoyens différents services peu coûteux, qui rendraient en contrepartie de grands services aux contribuables.



« Le 18 janvier, Postes Canada a annoncé une année record dans la livraison de colis. Évidemment, les mesures sanitaires y sont pour quelque chose. Mais depuis cinq ans, la croissance est exponentielle et rien n’indique un ralentissement. C’est pourquoi on se demande « Et si Postes Canada faisait partie de la relance post-COVID? », signale-t-il.

« Pour nous, il va de soi qu’une société comme Postes Canada doit se relever les manches, revoir ses valeurs, son engagement, son offre de services aux citoyens et aux commerçants locaux. Postes Canada détient les infrastructures et le réseau nécessaires pour faire partie intégrante de la relance post-COVID et devenir un modèle dans le développement durable et écologique en créant ainsi des emplois partout au pays et participant au plan environnemental du gouvernement, et ce, tout en respectant son devoir de s’autofinancer », affirment les facteurs.

Pour y arriver, le Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes (STTP) a lancé  « Vers des collectivités durables ».

Que ce soit en ville ou à la campagne, en région éloignée ou en banlieue, les bureaux de poste sont présents partout sur le territoire. Postes Canada détient plus de 6 400 points de vente, représentant le plus grand réseau de succursales au pays.

Véhicules électriques

Le STTP propose une accélération de la transition des véhicules polluants de Postes Canada vers des véhicules électriques. Postes Canada détient plus de 20 000 véhicules générant 65 kilotonnes de CO2. L’achat de véhicules électriques aura un effet sur l’environnement, stimulera le secteur du marché automobile et créera de bons emplois.

« Imaginons que Postes Canada mette à la disposition de tous ses bornes de recharge. On aurait alors le plus grand réseau de bornes au pays. On serait alors sûr de savoir que le prochain village aura probablement un bureau de postes avec une borne. Autre fait, la COVID a fait rejaillir les problèmes de l’accès à l’internet haute vitesse dans des centaines de communautés. Postes Canada pourrait jouer un rôle central en raison de sa présence étendue. Cette avenue cadre parfaitement avec les engagements du gouvernement de donner accès à haute vitesse à toutes les collectivités et cadre parfaitement avec la mission de Postes Canada puisque les citoyens achètent en ligne et Postes Canada livre leurs achats », estime monsieur Fillion.

Services bancaires


Dans 62 pays du monde, le service de poste national offre des services bancaires.

« L’étendue du réseau postal permettrait d’offrir un service crucial, notamment dans les communautés isolées, rurales et autochtones, si mal desservies par les grandes banques. Une banque postale aurait le pouvoir de réinvestir dans les priorités de ses collectivités, comme le développement des infrastructures ou de logements sociaux. Une banque postale plus inclusive diminuerait la dépendance de milliers de travailleurs envers les prêteurs sur salaire et leurs taux d’intérêt usuraires », argumentent les facteurs.

Vigile



Les facteurs sont aussi prêts à jouer le rôle de vigile pour les gens seuls, indique monsieur Fillion « Un facteur ou une factrice peut sonner à une porte et échanger avec une personne habitant seule. En fait, elle prend des nouvelles tous les jours à la demande d’un proche, dans le cadre d’un service de vigilance. Combien il serait avantageux pour plusieurs de recevoir un avis que tout va bien – ou au contraire, que des intervenants sont en route vers le domicile d’un être cher? C’est un service offert par la poste, en France et au Japon. »

« Les 56 000 consœurs et confrères de la Société Postes Canada n’accepteront pas qu’elle demeure les bras croisés sur de vieilles valeurs et de vieilles habitudes. J’invite les citoyens à communiquer avec leur député fédéral afin d’exiger un solide service postal pour l’avenir », conclut monsieur Fillion.



Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×