Nouvelle de 18 h Un hôtel se voit refuser d’être visible depuis la rue Saint-Germain

Un hôtel se voit refuser d’être visible depuis la rue Saint-Germain

La Ville de Rimouski rejette une seconde fois une partie du nouvel affichage projeté par l’Hôtel Le Saint-Germain, dans le cadre d’un grand projet de rénovation.

Le journal le soir rapportait en février que l’Hôtel Le Saint-Germain, sur la rue Vimy, au cœur du centre-ville, est en train de réaliser une première pĥase de travaux de 800 000 $, en marge d’un projet qui prévoit d’autres travaux majeurs par la suite. L’entreprise s’était alors vue refuser son projet d’affichage une première fois. La direction aurait aimé qu’on puisse apercevoir sa devanture depuis la rue Saint-Germain.



C’est sur l’accueil et la visibilité que porte la première phase de travaux. Lors de son ouverture, il y a quelques années, l’établissement était discret. Il comptait cinq chambres et en compte maintenant 25. Si le projet de développement se poursuit, on pourrait atteindre les 60 ou 70 chambres. L’Hôtel emploie 18 personnes. La nouvelle réception aura 25 000 pieds carrés. Les travaux devraient être terminés en décembre.

Hier soir, à l’issue de l’assemblée ordinaire du conseil municipal, le journal a fait connaître son étonnement au maire de Rimouski, Marc Parent, à savoir qu’il est rare qu’une demande est refusée à une entreprise qui revient à la charge avec un projet amélioré. La Ville ne devrait-elle pas éviter de mettre des bâtons dans les roues aux entreprises qui tentent de se développer?


Pas au coin de la rue

« Je ne crois pas qu’on puisse dire que la demande a été rejetée, car nous avons accepté deux propositions d’affichage sur les trois soumises. Un affichage principal permettra de bien mettre en valeur l’hôtel sur le mur Ouest de l’édifice. Toutefois, il y avait une demande de dérogation mineure pour qu’une troisième affiche soit placée sur le côté Sud de l’édifice, afin d’être visible depuis la rue Saint-Germain. Le Comité consultatif d’urbanisme et le conseil municipal jugent qu’il n’est pas nécessaire d’installer cette affiche additionnelle. L’édifice donne sur la rue Vimy. L’objectif du propriétaire était d’aller chercher une visibilité sur la rue Saint-Germain, mais l’édifice n’est pas placé au coin de ces deux rues », a expliqué monsieur Parent.



« Avec toutes les applications mobiles qui existent de nos jours, on n’a pas besoin d’un tel affichage pour savoir où trouver les hôtels et les commerces. Il n’était donc pas nécessaire en fin de compte d’aller de l’avant avec cette troisième demande », a ajouté monsieur Parent.

Le journal a tenté de joindre la direction de l’Hôtel pour connaître ses réactions, mais sans succès.



Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×