Actualités Faits divers Le policier Guillaume Fortin plaide non coupable à des accusations de voyeurisme

Le policier Guillaume Fortin plaide non coupable à des accusations de voyeurisme

Le policier de la Sûreté du Québec, Guillaume Fortin, 39 ans, a plaidé non coupable lundi au palais de justice de Rimouski aux deux chefs d’accusation de voyeurisme auxquels il fait face relativement à des événements qui seraient survenus en novembre 2020 à Rimouski.

Il reviendra en Cour le 31 mai à Rimouski afin de fixer la date de son procès. Une ordonnance de non-publication a été émise sur tous les détails permettant d’identifier la victime présumée.



Le porte-parole de la SQ, la sergent Claude Doiron, précise que les événements se seraient produits alors que le policier n’était pas dans ses fonctions. « Il a été assigné à des tâches administratives pendant l’enquête menée par les enquêteurs du service des affaires internes de la SQ. Depuis sa comparution de lundi, il est relevé de ses fonctions à domicile à plein solde en attendant la suite des procédures judiciaires », rapporte le sergent Doiron.



Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×