Actualités Dernière heure Québec verse 1 M$ pour la médecine à Rimouski et à Lévis

Québec verse 1 M$ pour la médecine à Rimouski et à Lévis

Le gouvernement du Québec annonce l’attribution d’une somme de 1 M$ à l’Université Laval pour l’implantation de pavillons d’enseignement de la médecine à Rimouski et à Lévis.

« Ce projet, entamé en 2019, vise le déploiement territorial du programme de doctorat en médecine de l’Université Laval, en collaboration avec l’UQAR, dans le but de mieux faire face à des enjeux d’accessibilité et de qualité des soins médicaux en région. Il comprend la construction et l’aménagement de deux pavillons d’enseignement de la médecine à l’Hôpital régional de Rimouski (HRR) et à l’Hôtel-Dieu de Lévis (HDL) », précise un communiqué gouvernemental.



Les objectifs de ce projet sont les suivants :

-Implanter l’enseignement du pré-externat en médecine, soit les trois premières années du doctorat, à Rimouski et à Lévis;


 -Déployer, le plus possible, les stages cliniques de l’externat dans toute la région de l’Est du Québec;

-Consolider l’enseignement des programmes de résidence, développer le mentorat et offrir une formation médicale continue adaptée à la pratique en région.



Les premières cohortes d’étudiants devraient pouvoir utiliser les nouvelles installations à la rentrée de septembre 2022. À terme, les deux pavillons pourront accueillir chacun les cohortes de trois années d’enseignement, soit jusqu’à 54 étudiants pour le HRR et 90 étudiants pour le HDL.

Médecins formés directement en région


 « Former de nouveaux médecins directement en région est une solution gagnante pour intéresser la relève à développer une expertise en médecine rurale. Le programme permettra également d’assurer des services de qualité à la population dans les milieux plus éloignés. Les futurs étudiants à Rimouski et à Lévis seront accueillis dans des installations modernes et adaptées pour compléter leurs parcours », estime Marie-Eve Proulx, ministre déléguée au Développement économique régional et ministre responsable des régions de la Chaudière-Appalaches et du Bas-Saint-Laurent.

« Le projet d’implantation de pavillons d’enseignement de la médecine à Rimouski et Lévis est une mesure essentielle pour former nos futurs médecins aux enjeux propres à la pratique en région, en plus de favoriser chez cette relève le goût de vivre et de pratiquer en dehors des grands centres. Cette initiative démontre, par ailleurs, que les partenariats entre le milieu de l’enseignement supérieur et celui de la santé et des services sociaux sont porteurs d’innovation et viennent répondre à la réalité actuelle de la société québécoise », confirme Danielle McCann, ministre de l’Enseignement supérieur.

Réaction du député LeBel

Le député de Rimouski, Harold LeBel, a fait parvenir sa réaction au journal le soir en début d’après-midi, aujourd’hui.

« Je veux souligner que même si je suis heureux de l’annonce, je vais suivre ce dossier de près. D’ailleurs, je trouve intéressant ou curieux que l’annonce arrive quelque temps après ma demande d’accès à l’information adressée au ministère de la Santé et des Services sociaux et au ministère de l’Enseignement supérieur. Seul le ministère de la Santé et des Services sociaux a donné une réponse pour me dire qu’il n’avait pas de réponse. J’attends toujours des nouvelles du ministère de l’Enseignement supérieur. À la lecture de la demande d’accès vous constaterez mes inquiétudes.  Je rappelle que n’eut été de la mobilisation citoyenne que j’ai moi-même encouragée, le pavillon «décentralisé» de médecine pour l’Est du Québec s’installait à Lévis seulement. Nous avons gagné et assuré qu’un 2e pavillon soit construit à Rimouski. Maintenant je vais surveiller le dossier pour ne pas que l’on nous refile une coquille vide. »

Ci-dessous, la réponse à la demande d’accès à l’information de monsieur LeBel.

La ministre de l’Enseignement supérieur, Danielle McCann. (Photo archives)


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×