Actualités Faits divers La SQ donne des conseils de prévention sur l’achat ou la vente...

La SQ donne des conseils de prévention sur l’achat ou la vente en ligne

Les policiers de la Sûreté du Québec du poste de la MRC de la Haute-Gaspésie désirent faire un rappel à la population concernant les achats ou les ventes en ligne puisque plusieurs cas de transactions douteuses ont été rapportés aux policiers au cours des dernières semaines.

Le corps policier invite les acheteurs à la prudence si le vendeur demande de le contacter en privé et contrairement aux autres annonces, on ne peut pas commenter ou lire de commentaires de d’autres personnes sur sa page Facebook, car l’onglet pour commenter est inexistant, lorsque le vendeur vous demande un acompte par virement Interac afin de prouver votre solvabilité ou lorsque l’annonce parait trop alléchante, c’est que probablement il y a anguille sous roche.



Les vendeurs sont aussi invités à la prudence lorsque l’acheteur demande de le contacter en privé; l’acheteur n’habite pas dans la même ville que vous; l’acheteur dit qu’il enverra une compagnie de messagerie ou un facteur qui vous paiera comptant et récupèrera ensuite l’article et si l’acheteur vous demande nom, adresse complète et courriel afin d’assurer le suivi de son article.

Dans les deux cas ils demandent plusieurs renseignements personnels ( nom, ddn, courriel, téléphone, etc.) , ils sont convaincants et insistants et si vous allez voir leur page de profil Facebook elle est pratiquement vierge (sans historique) et a été créée depuis peu de temps. Si vous doutez une fraude et leur en fait part, leur page FB est supprimée.


Ces offres ne visent qu’à vous soutirer un montant d’argent ou sinon vous soutirer vos renseignements personnels et dans pratiquement tous les cas, vous ne recevrez jamais le produit demandé sinon ne reverrez la couleur de votre argent.

Conseils de prévention



  • Privilégiez les sites Web sécurisés (débutant par « https:// ») pour vos achats en ligne;
  • Recherchez le cadenas en position fermée ou une clé apparaît en bordure de la barre d’adresse de votre navigateur;
  • Renseignez-vous sur le vendeur avant de procéder à une transaction;
  • Privilégiez de rencontrer en personne le vendeur afin de l’identifier et de constater la disponibilité de l’achat;
  • Ne donnez jamais vos renseignements personnels lors d’un achat en ligne (par exemple, votre numéro d’assurance sociale ou votre date de naissance).

Également, si vous désirez mettre en vente certains produits en ligne, voici d’autres conseils afin d’éviter des pertes monétaires.

  • Effectuez vos échanges à un endroit public et sécuritaire;
  • Méfiez-vous d’un acheteur vous demandant de vous payer un montant au-dessus du prix demandé, ou vous proposant de vous envoyer, par exemple, un chèque certifié, afin que vous remboursiez la différence (soit en argent ou par virement électronique);
  • Assurez-vous également de la validité du paiement avant de remettre l’article en question. Privilégiez le paiement en argent comptant.

Pour signaler une fraude, communiquez avec :


  • Votre institution bancaire;
  • La compagnie émettrice de la carte de paiement;
  • Votre fournisseur de service (Internet, téléphonie cellulaire);
  • Vos agences nationales d’évaluation du crédit (Équifax Canada : 1 800 465‑7166, TransUnion Canada : 1 877 713-3393);
  • Le Centre Antifraude du Canada et accédez au Système de signalement (en ligne) au https://www.antifraudcentre-centreantifraude.ca/report-signalez-fra.htm

La Sûreté du Québec invite à être vigilant par rapport à ces situations et vous rappelle que toute information sur des activités de nature criminelle peut être communiquée en tout temps, de façon confidentielle, à la Centrale de l’information criminelle au 1 800 659-4264.

Par ailleurs, le porte-parole régional de la SQ, Claude Doiron, n’avait rien à signaler sur les routes de la région en cette fin de journée.


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×