Actualités Dernière heure Une voix s’ajoute aux autres pour demander un allègement des mesures

Une voix s’ajoute aux autres pour demander un allègement des mesures

La Société de promotion économique de Rimouski (SOPER) joint sa voix à celles de la Ville de Rimouski, de la MRC Rimouski-Neigette, du député provincial Harold Lebel et de la Chambre de Commerce et Industrie Rimouski-Neigette et demande à Québec et à la Santé publique, de réviser la décision d’imposer les mesures spéciales d’urgence et de faire preuve de cohérence en ajustant rapidement les mesures sanitaires aux statistiques actuelles de cas sur notre territoire.

« Il est important de préserver l’équilibre entre la santé publique, la santé mentale et l’économie. Il est clair pour nous que la décision précipitée de la semaine dernière considérait seulement les aspects reliés à la santé physique. Il en résulte une grande détresse psychologique et des impacts économiques irréversibles sur notre territoire. Ces aspects devront être pris en compte rapidement dans les prochains jours afin de rétablir un niveau d’alerte cohérent avec la situation épidémiologique dans notre MRC. Il faut être solidaire de l’ensemble des personnes qui sont affectées par la pandémie », affirme Martin Beaulieu, président-directeur général de la SOPER.



Relance économique

« L’activité économique dans notre MRC se trouve grandement affectée, le moral des entrepreneurs est à son plus bas niveau et la perspective d’une relance économique dans notre région sera plus lente à rattraper malgré les efforts soutenus de tous et les aides économiques octroyées par les gouvernements. La préparation de la saison touristique est également directement impactée par la situation actuelle. Tout cela dans un contexte où les résidents de notre MRC continuent d’appliquer sans répit les mesures sanitaires qui permettent de résorber rapidement les éclosions sur notre territoire », estime la SOPER.


Des conditions qui ne reflètent pas la réalité

« Nous savons que les commerçants et entrepreneurs ont démontré beaucoup de créativité afin de maintenir leurs activités commerciales depuis le début, et ce, dans le plus grand respect des mesures sanitaires, mais maintenant leur demander de fermer boutique, de cesser leurs activités à 20 heures, de mettre à pied encore une fois leur personnel, c’est d’imposer de nouvelles conditions qui ne reflètent pas la réalité de la propagation du virus de notre MRC. Dans ce contexte nous devons être plus solidaires que jamais dans notre MRC. C’est la seule voie pour passer au travers de la crise actuelle et préparer l’après-COVID », précise Jean Pouliot, président du conseil d’administration de la SOPER.



Dans ce contexte difficile, la SOPER rappelle l’importance de demander de l’aide et de se faire accompagner par les différentes organisations du territoire. Vous pouvez contacter la SOPER au 418 722-4781 #200 ou sur info@soper-rimouski.ca.



Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×