Actualités Société La diversité est dans le pré fait un arrêt au Bas-Saint-Laurent

La diversité est dans le pré fait un arrêt au Bas-Saint-Laurent

Les préjugés selon lesquels les personnes de la diversité sexuelle et de genre ne peuvent s’épanouir en région sont persistants. Pourtant, en raison de l’exode urbain qui s’est accentuée avec la pandémie de COVID-19 et le télétravail, il est probable qu’elles deviennent de plus en plus nombreuses à vouloir s’installer hors de Montréal.

Mené par l’organisme Les 3 sex* en partenariat avec la Chaire de recherche sur la diversité sexuelle et pluralité des genres et financé par le Bureau de lutte contre l’homophobie et la transphobie, La diversité est dans le pré vise à déconstruire ces préjugés grâce à de courts portraits vidéo de 4 à 6 minutes mettant en scène sept personnes de la diversité sexuelle et de genre dans sept régions du Québec.



Pour la dernière capsule, l’émission fait un arrêt au Bas-Saint-Laurent, plus précisément au Kamouraska, pour nous présenter Marie-Claude, bisexuelle, en couple avec une femme.

Partenariat avec des organismes régionaux


En partenariat avec des organismes régionaux LGBTQ+ de chaque région sélectionnée, ce projet propose aussi une recension de ressources informelles auxquelles les personnes de la diversité sexuelle et de genre habitant ou désirant habiter dans la région peuvent se référer. Ces ressources, visant à favoriser leur épanouissement et leur bien-être, sont multiples, allant de cafés à des cliniques d’épilation en passant par des groupes Facebook et des maisons de jeunes.

Jusqu’au 21 mai



Du 7 avril au 21 mai, toutes les plateformes de réseaux sociaux de Les 3 sex* seront mobilisées afin de diffuser les parcours, les réalités et les offres de soutien pour les personnes LGBTQ+ en région. Les courts documentaires seront diffusés gratuitement sur YouTube, Facebook, Instagram et sur le site web de l’organisme.

Les 3 sex* profitera de l’occasion pour mettre de l’avant les différents organismes oeuvrant à la défense des droits des personnes LGBTQ+ en région à travers, notamment, la diffusion de leurs activités.



Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×