Beaulieu Décor
Nouvelle de 19 h > David Dumais change d’avocats…ce qui retarde encore son dossier
Nouvelle de 19 h

David Dumais change d’avocats…ce qui retarde encore son dossier

David Dumais (Photo SQ)

David Dumais, 39 ans, de Rimouski, l’un des 32 individus arrêtés dans le cadre de l’Opération Oursin de lutte au trafic de stupéfiants était de retour en Cour ce lundi après-midi au palais de Rimouski pour fixer une date de procès.

Or, l’accusé a plutôt fait part de son désir de changer d’avocat et de remplacer Me Pierre Joyal par Me Housep Dabaghalian. Ce dernier a demandé au juge Richard Côté d’avoir du temps pour analyser la preuve qui est volumineuse. L’avocate du ministère public, Me Martine Savard, a rétorqué qu’elle ne pouvait pas empêcher l’accusé de changer d’avocat, mais qu’elle était prête à tenir le procès, et ce depuis très longtemps. « C’est un dossier qui remonte à février 2019 monsieur le juge », a-t-elle déclaré.

Le juge a reporté le dossier au 23 août pour permettre au nouvel avocat de l’accusé de prendre position, mais il s’est assuré que l’accusé renonce à invoquer les délais qui lui sont attribuables.

Pas lié par les intentions de son prédécesseur

Me Joyal avait fait part de son intention de ne pas tenir de procès dans ce dossier et de négocier une entente avec la Couronne, mais tout est possible avec un nouvel avocat de la Défense. Dumais a comparu à partir du centre de détention de Québec.

Rappelons que Dumais avait été arrêté quatre mois après la série d’arrestations du 14 février 2019. La SQ avait lancé un mandat à son endroit. Il avait finalement été arrêté dans un établissement licencié de la rue de l’Évêché Ouest à Rimouski, le 5 juillet 2019. Il est détenu depuis ce temps. Rappelons que la détention préventive compte à 1,5 jour par jour purgé. Il fait face à divers chefs d’accusation, dont trafic de stupéfiants et complot dans un but de trafic.

Rappelons que l’opération Oursin visait le démantèlement de réseaux de trafic de stupéfiants reliés aux Hells Angels. Elle a permis l’arrestation de 32 individus dans une trentaine de municipalités situées au Québec et au Nouveau-Brunswick, le 14 février 2019.

Facebook Twitter Reddit