guycaron
Actualités > Politique > « Je n’ai absolument rien décidé sur ce que je ferai dans un an »
Politique

« Je n’ai absolument rien décidé sur ce que je ferai dans un an »

-Le maire d’Amqui, Pierre D’Amours
Pierre D’Amours en compagnie de la ministre Caroline Proulx, cette semaine. (Photo: courtoisie)

Le maire d’Amqui, Pierre D’Amours, ne s’avance pas sur les rumeurs qui le présentent comme un éventuel candidat de la Coalition Avenir Québec (CAQ) pour les élections provinciales qui auront lieu à date fixe le 3 octobre 2022.

Ces rumeurs se sont rendues jusqu’à la rédaction du journal, alors que la ministre du Tourisme et responsable du Bas-Saint-Laurent, Caroline Proulx, effectuait une tournée dans la région, cette semaine. Madame Proulx aurait pu profiter de l’occasion pour tâter informellement le terrain sur l’intérêt éventuel de monsieur D’Amours, selon ce que nous avons appris. De plus, le gouvernement en a profité pour procéder à différentes annonces sur des aides financières majeures concernant des projets issus de la région, entre autres, ou en lien avec des activités importantes pour l’Est du Québec.

Dans une première entrevue avec le premier citoyen de la capitale de la Matapédia, le journal le soir a questionné monsieur D’Amours sur ses projets pour la fin de son mandat de maire et sur son avenir en politique. Monsieur D’Amours a été candidat pour la CAQ dans Matane-Matapédia en 2012. Il avait obtenu 16,3% des votes.

« Je ne pense pas à l’après-mandat. J’ai toujours travaillé comme ça. J’ai plusieurs implications à mon actif et une carrière professionnelle où je me suis impliqué dans des mandats et, chaque fois, la suite était déterminée à partir du moment où l’espace se libérait. Je viens d’avoir 60 ans. Je n’ai pas de projets en tête, bien honnêtement. Actuellement, je ne suis pas dans un « mode » projets. Je vais certainement prendre une pause après les élections municipales. Je n’ai pas d’intentions », soutient monsieur D’Amours.

L’auteur de ces lignes a fait remarquer à monsieur D’Amours que des maires de la région seront peut-être tentés de joindre la CAQ, le parti qui forme le gouvernement sortant, pour les élections provinciales. « Je ne dis pas qu’il n’y a pas des gens qui font des liens par rapport à mes expériences, mais je ne suis absolument pas rendu là. Ce gouvernement devra rendre ses comptes aux électeurs en 2022. Mon action est en politique municipale, actuellement. Ces élections sont dans plus d’un an. Je me concentre sur mon mandat de maire et absolument rien n’est arrêté pour la suite.»

Priorités

À propos de cette fin de mandat, monsieur D’Amours précise que ses priorités sont ce qui suit :

« Nous avons quelques projets parmi lesquels des réfections du réseau routier. Il y a en fait trois projets en chantier. On a déposé aussi un beau projet pour la réfection de la passerelle (qui enjambe la rivière Matapédia au centre-ville). Nous avons obtenu les autorisations du ministère de l’Environnement. On espère bien pouvoir accorder ce contrat. Pour la suite, nous avons des ambitions de développement pour le camping d’Amqui. Je vais continuer de contribuer à faire avancer ces dossiers, même si, dans le cas des projets touristiques, on ne risque pas de voir les résultats à court terme. Je vais continuer mon mandat comme je l’ai amorcé : en m’investissant à 100%. »

Facebook Twitter Reddit