Nouvelle de 18 h La halte touristique de Lac-des-Aigles est inaugurée

La halte touristique de Lac-des-Aigles est inaugurée

Une trentaine de convives se sont rassemblés, lundi dernier, pour inaugurer la halte touristique de Lac-des-Aigles et lancer officiellement la saison touristique estivale de la Route des Monts Notre-Dame.

L’équipe de la Route des Monts Notre-Dame et les municipalités membres ont souligné la réalisation des six haltes touristiques qui jouent un rôle majeur pour que les visiteurs et la population locale puissent s’y reposer, profiter des services de base et surtout contempler les paysages magnifiques et s’imprégner de la vie de nos communautés.



Ce projet totalisant plus de 200 000$ a permis d’améliorer et d’aménager des haltes à Lac-des-Aigles, Saint-Donat, Saint-Narcisse de Rimouski, Saint-Marcellin, Auclair et Esprit-Saint.

Photo courtoisie

Enthousiasme pour la saison estivale


« Nous avons procédé au lancement de la saison touristique estivale 2021 avec enthousiasme, malgré le contexte sanitaire. Les Québécois découvrent leur territoire et notre région en profite largement. La Route des Monts Notre-Dame offrira un nouveau service à ces membres avec le projet de Places Disponibles, qui permettra aux membres de combler leurs places disponibles en hébergement ou pour les spectacles et évènements grâce à des campagnes de promotion quotidienne. Nous invitons la population de la région à venir visiter notre Route touristique et découvrir le Haut Pays du Témiscouata jusqu’à la Mitis », mentionne le coordonnateur de la Route des Monts Notre-Dame, Martin Gagnon.

Le Tour du Bas-Saint-Laurent



À l’instar du fameux tour de la Gaspésie qui attire bon nombre de touristes, le député de Rimouski, Harold LeBel estime qu’il sera possible de mettre en valeur le Tour du Bas-Saint-Laurent avec la Route des Frontières, la Route des Monts Notre-Dame et la Route des Navigateurs. « Les touristes qui apprécient la nature et le plein air pourront partir du Parc national du Témiscouata, se rendre à la Réserve Duchénier et au Canyon des Portes de l’enfer, poursuivre vers Sainte-Luce et se rendre au Parc National du Bic », explique-t-il.

« Les communautés rurales sont dynamiques et prêtes à travailler ensemble et on sent que les gens sont de plus en plus prêts à habiter en ruralité, mais pour cela, il faut offrir des activités et du divertissement. Les récentes annonces du gouvernement permettent enfin aux municipalités rurales d’avoir les moyens de leurs ambitions pour attirer les gens chez elles et je m’en réjouis », commente le député.



Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×