guycaron
Nouvelle de 18 h > Des jeux imaginatifs créés par une jeune entreprise rimouskoise
Nouvelle de 18 h

Des jeux imaginatifs créés par une jeune entreprise rimouskoise

La Société- Jeux d’évasion en vedette à Québec
Sur la photo, Caroline Lavoie, chargée de projet pour le jeu de Québec. -Photo: courtoisie

Une jeune entreprise de Rimouski, La Société-Jeux d’évasion, est en train de développer une expertise municipale qui la fait rayonner jusqu’à la capitale nationale, où une de ses créations est ajoutée à la programmation estivale de la Ville de Québec.

La Société – Jeux d’évasion est une entreprise créée à Rimouski en 2016 par quatre actionnaires, dont Myriam Lavoie et Jean-Maxime Boulet qui fait maintenant sa place dans le monde du divertissement, non seulement au Bas Saint-Laurent, mais aussi au niveau provincial. La firme conçoit des jeux d’énigmes sur des thématiques variées qui sont vécus en présence et en réel.

La Société – Jeux d’évasion est passée de quatre à 15 emplois au cours des cinq dernières années. Elle se distingue comme entreprise dynamique, novatrice et créative.


Le jeu d’énigmes élaboré pour la Ville de Québec est interculturel et disponible dans six (6) parcs de la vieille capitale. Le jeu a été conçu dans le cadre de la programmation estivale « Québec Animée ».

Prometteur

« Les gens se cherchent de plus en plus des activités et c’est prometteur pour nous. Québec, c’est un gros joueur qui nous a embauchés pour un jeu d’énigmes familial comme on a fait à Rimouski, lors de la fête de la Famille. Il y avait cinq stations dans notre rallye. La clientèle de la Ville de Rimouski et sa collaboration nous ont permis de développer une expertise du côté des municipalités et des villes. La Ville de Québec cherchait un soumissionnaire au milieu du mois de juin et nous avons remporté le contrat », explique monsieur Boulet. «Le jeu à Québec est complètement gratuit et on peut tenter l’expérience jusqu’au 30 septembre. J’invite les Rimouskois à tenter l’expérience s’ils se rendent à Québec cet été. Ils peuvent se rendre sur le site de la Société pour en savoir davantage », précise Jean-Maxime Boulet.

Une partie du parcours du jeu de Québec. -Photo: courtoisie

Les Dalton et les hippies

Qu’ont en commun les dangereux frères Dalton et le slogan « faites l’amour et non la guerre » du mouvement hippie? Ils font tous les deux partie des six thématiques de jeux offerts physiquement sur les lieux de l’entreprise, au cœur du centre-ville, coin Saint-Germain et Cathédrale. Puisque la crise sanitaire est pratiquement du passé, des groupes de deux à huit personnes peuvent maintenant aller pour une première fois, ou retourner, tenter l’expérience de ces jeux d’évasion.

Outre « Été 69 » et « Le Butin des Dalton », les autres thématiques et jeux proposés au centre de loisir sont « Le Laboratoire du professeur Foubrac », « Le cachot », « Perdu en mer 1 et 2 » et « District Saint-Germain » (jeu policier). « Je le rappelle : ce ne sont pas des jeux qui font appel au virtuel, mais bien des jeux qu’on vit en personne. On innove, par rapport aux vagues de jeux en ligne. Sur place, chaque salle est dotée d’accessoires qui fournissent des indices pour la réalisation du jeu », précise aussi Jean-Maxime.

« Dans « Le Butin des Dalton », le participant est invité à participer à l’enquête à l’aide de différents indices, pour avancer et retrouver le trésor volé par les Dalton. On crée des décors spéciaux avec la thématique, comme ici, un bar. On pourrait par exemple découvrir un élément de l’enquête en inspectant une bouteille de whisky », illustre-t-il.

Autres innovations

La Société – Jeux d’évasion sera présente dans le cadre des Terrasses Cogeco cet été, avec le jeu mobile « Survivo ». De plus, elle a mis au point un mini-golf portatif qui devrait gagner beaucoup d’adeptes dans les prochaines années.

« Notre mini-golf portatif a été présenté dans des écoles et proposé aux élèves, en fin d’année scolaire. Le mini-golf portatif pourra être essayé par le grand public, également dans le cadre des Terrasses Cogeco. Nous allons être là dans les belles journées », mentionne enfin Jean-Maxime Boulet.

Voici les sites à visiter à Québec :

Arrondissement Sainte-Foy Sillery Cap-Rouge

Parc Saint-Benoit

3454, rue Rochambeau

Arrondissement Charlesbourg

Parc Maria Goretti

7475, avenue Paul-Comtois

Arrondissement Haute-Saint-Charles

Parc La Chanterelle

1525, rue de l’Innovation

Arrondissement Beauport

Parc Évangéline

rue Évangéline

Arrondissement Cité-Limoilou

Marina St-Roch

185 Autoroute Laurentienne

Arrondissement Les Rivières

Parc Prévert

1475 Rue Virginia-Woolf

Facebook Twitter Reddit