oceanic
Actualités > Politique > Trois députés du Bloc Québécois constatent le dynamisme de la région
Politique

Trois députés du Bloc Québécois constatent le dynamisme de la région

Alexis Brunelle-Duceppe – Député de Lac Saint-Jean, Alain Bélanger – Maire de Saint-Jean-de-Dieu et producteur agricole, Mario Simard – Député de Jonquière, Maxime Blanchette-Joncas – Député de Rimouski-Neigette—Témiscouata—Les Basques. (Photo courtoisie)

À l’invitation du député de Rimouski-Neigette–Témiscouata–Les Basques, Maxime Blanchette-Joncas, le député de Jonquière, Mario Simard, et le député de Lac-Saint-Jean, Alexis Brunelle-Duceppe, ont pris part à une tournée de la circonscription bas-laurentienne les 27, 28 et 29 juillet derniers et ils ont constaté un dynamisme pour la relance post-COVID.

« C’est enthousiasmant de pouvoir à nouveau rencontrer nos partenaires et les leaders de notre communauté pendant cette accalmie de la pandémie. Avec MM. Simard et Brunelle-Duceppe, nous avons pris le temps d’écouter les préoccupations à l’ère de la relance de notre économie, notamment sur la pénurie de main-d’œuvre et les enjeux d’accès aux subventions et programmes gouvernementaux fédéraux. Ces trois journées ont été productives et je suis fier de la résilience et de l’innovation dont les gens de chez-nous font preuve, » a constaté Maxime Blanchette-Joncas.

Agriculture et foresterie verte

La tournée a aussi été l’occasion de discuter de foresterie verte, de gestion de l’offre et de relève agricole en compagnie d’élus et de représentants syndicaux. Les récentes révélations entourant la hausse par Santé Canada de seuils tolérés de glyphosate et d’autres pesticides dans les assiettes ont également été soulevées par les agriculteurs.

« Durant nos échanges avec des producteurs du Bas-Saint-Laurent, nous avons été témoins des efforts des entrepreneurs agricoles qui désirent constamment améliorer la qualité nutritive de leurs produits et répondre aux Québécois qui ont leur santé à cœur! Les mesures annoncées par Santé Canada vont à l’encontre du bon sens et méritent l’attention des ministres concernées, surtout qu’il s’agit de demandes de multinationales agrochimiques » a déclaré Maxime Blanchette-Joncas.

Une région déjà mobilisée

« La région du Bas-Saint-Laurent est déjà en mode relance post-COVID et se mobilise autour de ses acquis en matière d’exploitation et de transformation des ressources naturelles, telle la forêt. Le plan de relance du Bloc Québécois propose des avenues concrètes pour maximiser la filière forestière et qui sont déjà expérimentées par les bas-laurentiens. En effet, notre visite au Centre communautaire de Saint-Valérien  a été l’occasion d’observer les effets positifs d’un nouveau système de chauffage par biomasse forestière résiduelle. C’est un exemple des excellentes opportunités pour les régions forestières qu’offre ce virage vert, qui n’est plus un choix compte tenu de l’échéance climatique, » ont signalé Alexis Brunelle-Duceppe et Mario Simard, porte-parole du Bloc Québécois en matière de Ressources naturelles.

La tournée s’est conclue par un déjeuner-rencontre avec des groupes de défense des droits des personnes aînées de la région. Les discussions ont porté sur les conditions de vie des citoyens les plus vulnérables et sur la hausse discriminatoire de la pension de vieillesse fédérale qui ignore les personnes de 65 à 74 ans. Les députés ont assuré à leurs interlocuteurs qu’ils entendaient obtenir du fédéral un traitement juste à l’égard de tous les aînés de 65 ans et plus.

Facebook Twitter Reddit