Élections municipales 2021 Colette Schoonbroodt sera de la course dans Saint-Germain

Colette Schoonbroodt sera de la course dans Saint-Germain

Une nouvelle candidate se joint à la course à l’élection municipale du poste de conseiller (ère) dans le district Saint-Germain, à Rimouski.

Il s’agit de Colette Schoonbroodt, docteur en santé préventive, médiatrice en santé préventive et créatrice de réseaux. 



« Je suis résidente de Rimouski depuis 27 ans. Au fil du temps, de par ma personnalité et mon besoin d’ancrage, j’ai appris à connaître ma ville d’accueil et ses gens. Bien avant l’engouement actuel pour les produits locaux et la défense de nos diverses richesses alimentaires, j’ai collaboré au développement du marché public en partageant ma passion pour l’éducation et la cuisine. Comme femme curieuse, gourmande et appréciant la qualité, nous avons en famille soutenu les producteurs et transformateurs locaux; mes racines européennes avaient besoin de se mélanger aux parfums du terroir d’accueil pour trouver une harmonie », commente madame Schoonbroodt.

Engagements


« Mes multiples engagements sociaux, de type bénévolat ou professionnel, sont fondés par des valeurs fortes de solidarité sociale, de respect des différences et du «vivre ensemble». Comme mère, j’ai œuvré au sein du milieu scolaire dans les écoles fréquentées par ma fille, dans l’association des parents et comme présidente d’un conseil d’établissement. Comme femme entrepreneure, j’ai saisi l’opportunité de travailler avec d’autres femmes à la valorisation et au devenir des femmes dans l’économie locale, par l’Association des Femmes d’Affaires », ajoute-t-elle.

« Comme immigrante, par le bénévolat puis comme employée à Accueil et Intégration Bas-Saint-Laurent, mon implication est motivée pour réaliser le projet ambitieux de notre ville d’accueil; un défi de taille lorsque l’on vise un projet social où chacune et chacun garde et trouve sa place. Je vis présentement dans le district Saint-Germain, dans une des plus vieilles maisons du quartier avec tout son charme ancestral et, chaque jour, j’apprécie la vie citadine, le déplacement à pieds ou à vélo, ce qui me permet de mieux me connecter aux gens, de découvrir des recoins de la ville insoupçonnés et de m’ouvrir aux problématiques qui s’y vivent », confie la candidate », explique la candidate.



« Je me présente comme «la plus Québécoise des Belges», valorisant le travail en équipe, et me plaçant au service du développement de notre ville, en ayant l’enjeu de porter à la connaissance des membres du conseil municipal les préoccupations, les projets et les défis des citoyennes et citoyens de mon quartier », prévoit-elle.

Rappelons que la conseillère sortante, Jennifer Murray, a récemment annoncé son départ du conseil municipal.



Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×