Actualités Faits divers Le procès pour agression sexuelle de Jacques Dumont ajourné au 15 septembre

Le procès pour agression sexuelle de Jacques Dumont ajourné au 15 septembre

Le procès de l’homme d’affaires Jacques Dumont, 61 ans, de Matane, accusé en lien avec une agression sexuelle sur une femme de Matane devait reprendre pour une 2e journée mardi au palais de justice d’Amqui, mais les deux parties ont convenu de reporter le tout au 15 septembre à Sainte-Anne-des-Monts, en raison de l’ajout récent d’une nouvelle déclaration en preuve.

Selon nos informations, la poursuite a reçu de nouveaux éléments à vérifier dans les dossiers de Dumont et d’un autre individu dont le nom ne peut être diffusé pour le moment.  Ces hommes sont accusés relativement à un même événement qui se serait produit autour de l’année 1990 dans la ville de Matane, notamment dans une résidence du Cégep de Matane.



« Jacques Dumont a été arrêté à son domicile puis a comparu en après-midi par voie téléphonique afin de répondre à quatre chefs d’accusation pour des infractions à caractère sexuel. Suivant sa comparution, il a été remis en liberté moyennant certaines conditions à respecter », rapportait le sergent de la SQ, Claude Doiron, le 4 avril 2020.

C’est à la suite d’une enquête préliminaire dont les témoignages sont frappés par une ordonnance de non-publication que Jacques Dumont a été cité à son procès.


Amorcé lundi au palais de justice de Matane, le procès de Jacques Dumont pour parjure devait reprendre ce mercredi.




Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×