Nouvelle de 19 h Le Canyon des Portes de l’Enfer en route vers un autre record...

Le Canyon des Portes de l’Enfer en route vers un autre record de fréquentation

Après une année record avec une hausse de fréquentation de 44 % en 2020, le Canyon des Portes de l’Enfer de Saint-Narcisse-de-Rimouski se dirige vers un autre record de fréquentation en 2021.

« Les mois de mai, juin et juillet ont été exceptionnels, en avance sur l’an dernier. Le mois d’août a été un peu plus tranquille en raison de la chaleur. Les gens ont davantage voulu se rendre à la plage qu’en forêt lors de la canicule. Septembre et très bien parti et nous prévoyons un automne très achalandé. Nous serons ouverts tant qu’il fera beau, au moins jusqu’à l’Action de grâces. L’an dernier, nous avons reçu 29 555 personnes », indique la directrice générale du Canyon, Monique Breton.



Nouveau labyrinthe interactif

En nouveauté cette année, les visiteurs ont accès à un nouveau labyrinthe interactif comprenant 40 pastilles de jeu à télécharger. Il s’agit d’un méga labyrinthe de bois grandeur nature. « Les gens peuvent faire en famille le labyrinthe de l’enfer pour trouver des défis et des secrets sur  l’histoire de notre territoire enchanté, tout en s’amusant. Il est notamment question de la drave », souligne Mme Breton. Il suffit de télécharger l’application sur son téléphone intelligent.


Les visiteurs viennent de partout au Québec, mais surtout des régions de Montréal, de l’Estrie et de Québec. Les Bas-Laurentiens représentent environ 20 % de la clientèle. Rappelons que le Canyon propose la plus haute passerelle au Québec.

Autre nouveauté, il y a une billetterie en ligne. La pandémie a forcé l’arrêt des soirées thématiques d’animation en raison des mesures de distanciation qui étaient impossibles à appliquer. « Nous espérons reprendre en 2022 avec une nouvelle version de la légende réécrite par Gaétan Bérubé », mentionne Mme Breton.



Inclus dans le projet Terta

Le site fait maintenant partie du projet Terfa issu d’un regroupement avec la Réserve Duchénier. Cela a permis aux deux organismes d’obtenir du financement du gouvernement du Québec pour des projets de développement. « Dans notre cas, nous avons reçu un montant de 3,9 M$ pour la réalisation de quatre éléments. Le premier a été réalisé cet été, soit l’agrandissement du poste d’accueil ainsi que l’ajout d’une nouvelle boucle de 5km de sentier. La phase 2 du sentier interactif sera accessible en juin 2022. En 2023, nous aurons un pavillon multifonctionnel avec une aire de restauration sur le site de l’ancien restaurant, à proximité du camping », précise Mme Breton.



Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×