guycaron
Général > Une marche pour sauver la biodiversité
Général

Une marche pour sauver la biodiversité

Le 16 octobre prochain des marcheurs de toute la région du Québec se réuniront à Québec pour la préservation de la biodiversité.

L’association Grande marche pour la protection des forêts a été créée dans le sud du Québec en décembre dernier. Elle souhaite rassembler les peuples du Québec pour « souligner l’importance de la biodiversité » comme se décrit l’association. Au travers de cette initiative, l’objectif est de mettre en avant la création de 100 aires protégées dans le sud du Québec.

Les aires protégées sont des espaces terrestres, aquatiques ou maritimes délimités. C’est espaces protégés vise à maintenir la biodiversité et également les ressources naturelles et culturelles qui y sont associées. Outre l’enjeu environnemental, il existes des enjeux culturels, sociaux et économiques. Au 31 mars 2021, le Ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC) établit à 16,70% la surface d’aires protégées en milieu terrestres et d’eaux douces et 10,4% pour les aires marines au Québec.


Si ces données n’ont cessé d’augmenter depuis 1876, date de la création des aires protégées, le sud du Québec ne semble pas être aussi bien préservé que le reste du Québec.

Selon l’association Grande marche pour la protection des forêts, le gouvernement aurait refusé le projet de création d’une centaine d’aires au Sud du Québec mené conjointement par le MELCC, des groupes citoyens et des MRC, des organismes communautaires et scientifiques ainsi que des communautés autochtones.

Comment s’engager pour la biodiversité ?

Afin de faire entendre la voix des citoyens mais également de tous ceux qui luttent pour la préservation de la biodiversité, l’association Grande marche pour la protection des forêts a entrepris un projet de grande envergure dans l’ensemble du Québec pour la création de nouvelles aires protégées.

Afin de protéger la biodiversité, l’association porte quatre propositions qu’elle souhaite transmettre aux décideurs :
1) Assurer la protection de la centaine de projets d’aires protégées prioritaires dans le sud du Québec en terres publiques
2) Soutenir la création d’un observatoire indépendant de la forêt,
3) Empêcher la destruction des boisés urbains et périurbains dans les communautés métropolitaines et les MRC où le pourcentage de couvert forestier est inférieur à 50%,
4) Modifier la Loi sur l’aménagement durable du territoire forestier

Au travers de cette marche, l’association entend s’associer aux écoles, aux MRC mais aussi tous les organismes qui soutiennent les démarches en lien avec la biodiversité. C’est une réelle mobilisation citoyenne qui débute dans l’ensemble du Québec au profit de la cause environnementale.

Dans le Bas Saint-Laurent, c’est le conseil régional de l’environnement qui supporte cette initiative. Il invite notamment tous les Bas Laurentiens à prendre connaissance des initiatives de la Grande marche pour la protection des forêts via leur compte Facebook ou en signant la pétition.

Facebook Twitter Reddit