guycaron
Chroniques > Chasse et pêche > La chasse permissive de l’orignal 2021 moins fructueuse qu’en 2019
Chasse et pêche

La chasse permissive de l’orignal 2021 moins fructueuse qu’en 2019

À l’arc et à l’arbalète
Bruno Côté, à droite, armurier et expert arc et arbalète, à la boutique ProNature Rimouski, avec son orignal récolté à l’arc lors de la récente période de chasse à l’arc et à l’arbalète, sur la ZEC-BSL. À gauche, le conducteur de chien de sang, Pierre Lavallée, aussi heureux et fier que Bruno d’avoir retracé ce grand mâle orignal. (Photo : courtoisie Bruno Côté)

La ZEC Bas-Saint-Laurent, a accueilli 1 500 archers et arbalétriers, entre le 25 septembre et le 3octobre, et ceux-ci ont enregistré une récolte de 168 orignaux, dont 94 mâles, 66 femelles et femelles et huit veaux.

En 2019, lors d’une même année permissive de récolte, les 1 300 chasseurs; 200 de moins que cette année, ont prélevé aussi à l’arc et l’arbalète, 203 orignaux, soit 98 mâles, 102 femelles et trois veaux. Au terme de cette année permissive de 2019, la ZEC-BSL avait conservé son statut de ZEC « orignal » avec un tableau final de 540 orignaux mâles, femelles et veaux récoltés

SI on retourne plus loin, en 2017, aussi une année permissive, les chasseurs, avec tout engin confondu; arc, arbalète et arme à feu, avaient prélevé 548 orignaux.

80 recherches

Notons que lors de la saison arc et arbalète 2021, les chiens de sang ont effectué 80 recherches pout un nombre d‘orignaux potentiellement retrouvés de 24 à 32 bêtes. C’est beaucoup de recherches, si on considère qu’en 2019, durant toutela saison de la chasse de l’orignal, 71 recherches d’orignaux avaientété effectuées, dont 28 orignaux blessés mortellement et recupérés.

Reste à venir la chasse de l’orignal avec arme à feu, du 16 au 24 octobre, et à la poudre noire, du 26 au 29 octobre, pour la récolte totale de 2021. À suivre.

Facebook Twitter Reddit