Publireportage > Les 12 travaux d’Harold
Publireportage

Les 12 travaux d’Harold

Trois ans après avoir été réélu député de Rimouski à l’Assemblée nationale du Québec, Harold LeBel, regarde, analyse et commente les 12 priorités qu’il s’est fixées pour son présent mandat, entouré de son équipe.

« Ce n’est pas pour rien qu’accompagner les citoyens et citoyennes dans le cheminement de leurs dossiers et de leurs projets constitue l’une de mes 12 priorités! » – Harold LeBel

À l’occasion de la campagne électorale qui lui a accordé un deuxième mandat en 2018, cette idée a surgi : cibler ses enjeux locaux pour qu’ils ressortent du lot dans le programme provincial et, surtout, qu’ils soient entendus par les citoyens et les citoyennes de sa circonscription. L’outil de travail « Les 12 travaux d’Harold » venait ainsi au monde. Ce qui devint un guide reflète très bien les objectifs de celui considéré à Québec comme LE représentant de Rimouski depuis son élection en 2014. « Il fallait que ce soit quelque chose de simple à retenir et simple à analyser, au besoin, par les citoyens que je représente », explique le député de Rimouski. En 12 points, dont certains englobent plusieurs thèmes et catégories, cette liste a permis au député de Rimouski de garder le cap sur les enjeux qui, à son avis, demeurent prioritaires.

L’heure est maintenant venue d’apporter les compléments d’information pour chaque tâche d’Harold.

Q. : Avant de sauter dans le vif du sujet, comment vous décrivez-vous en tant que député?

R. : Natif de la région, je suis arrivé à Rimouski en 2014 après avoir travaillé pendant 20 ans dans les cabinets politiques à Québec. Maintenant, je me considère comme Rimouskois, c’est certain. Avec du recul, je suis persuadé que mon expérience acquise à Québec me sert au quotidien dans mes fonctions de député de Rimouski. Je suis entouré d’une équipe accueillante au bureau et tout aussi présente que moi sur le terrain. L’accessibilité est primordiale dans un contexte où je dois comprendre les requêtes et revendications pour bien pouvoir guider les gens.

Q. : Parlons du 12e point de votre programme, Accompagner les citoyens et citoyennes dans le cheminement de leurs dossiers et de leurs projets. Pourquoi est-ce si important pour vous de le mentionner ?

R. : On oublie souvent c’est quoi, un bureau de député au quotidien! En fait, il s’agit d’un travail que les gens ignorent la plupart du temps. Accompagner les citoyens et citoyennes dans le cheminement de leurs dossiers et de leurs projets reste l’un des objectifs principaux que je me suis fixés. C’est l’un des points les plus importants! La ruralité me tient à cœur et les gens que je représente, tout autant.

Photo: gracieuseté

Comme mon engagement pour la qualité de vie des aînés est reconnu nationalement, nombre d’entre eux d’un peu partout au Québec communiquent avec mon bureau pour témoigner de leur situation, demander de l’information ou de l’aide. En cette période de pandémie et de confinement, nous avons reçu beaucoup d’appels de détresse aussi. Depuis que je suis en poste, les communications par les réseaux sociaux se sont accrues, créant du travail supplémentaire pour l’équipe. Il existe plusieurs voies pour nous joindre et nous nous devons de répondre rapidement.

Q. : Pouvez-vous nous donner des exemples de réussites inattendues?

R. : Les gens font appel à nous lorsqu’ils ont besoin de faire cheminer leurs dossiers ou leurs projets. Cela peut être pour des problèmes de facturation avec Hydro-Québec, de prêts et bourses, des problèmes de maladie grave, des dossiers d’aide sociale, d’immigration, d’environnement, de permis de travail ou autres. Autant les entrepreneurs que les individus font appel à nous. Les différents groupes communautaires me communiquent leurs revendications, les syndicats aussi, les groupes pour les logements, de défense des droits, les CPE, etc.

Plusieurs dénouements de situations complexes me rendent particulièrement fier d’avoir déployé les efforts nécessaires et de m’être servi de mes contacts. Un qui me vient à l’esprit est celui du couple aux prises avec la mérule pleureuse à Saint-Marcellin. On s’est battu et on a gagné! Le couple touché dans cette affaire était déterminé à se battre jusqu’au bout et motivé à le faire. Le gouvernement a finalement accepté de financer le groupe formé par le couple. On est passé de quelqu’un qui était mal pris, qui risquait de tout perdre, à obliger une prise de conscience de ce problème qui existait partout au Québec. On a aussi fait reconnaître ce couple comme experts dans un groupe maintenant financé. Avec du recul, dans ce cas, j’estime que c’est un revirement exceptionnel!

Q. : Quel message voulez-vous livrer aux citoyens de Rimouski quant à votre 12e priorité?

R. : Je veux que les citoyens et les citoyennes comprennent que c’est l’un de mes engagements les plus importants! Je les accueille et je porte leur message à qui doit l’entendre. Parfois, c’est plus long, mais on y met les efforts. Tous les membres de mon équipe, mes collaborateurs : Marie-Josée Chassé, depuis 21 ans, Annie Saint-Laurent, depuis un an, et, tout récemment, Richard Daigle, sont des gens estimés dans notre communauté. Les citoyens et citoyennes reconnaissent l’apport inestimable de l’équipe dans l’atteinte de leurs objectifs.

L’an passé fut très difficile. Au point culminant de la crise sanitaire, mon équipe a reçu plus de 130 demandes financières d’organismes, notamment dans les domaines de la lutte contre la pauvreté, des services alimentaires, de la santé, de la culture, des services aux aînés, de la famille, de l’éducation, de l’immigration ou de l’entrepreneuriat. Afin de répondre aussi pertinemment que possible à toutes les demandes, j’ai pu acheminer aux organismes de la circonscription 242 820 $, soit la totalité de l’enveloppe budgétaire provenant du programme de Soutien à l’action bénévole pour l’année 2020-2021.

LES DOUZE TRAVAUX D’HAROLD

1 Établir une faculté de médecine à Rimouski

2 Instaurer un service de proximité en santé pour desservir le Haut-Pays

3 Créer de nouvelles places en CPE dans la circonscription

4 Donner de meilleures conditions de vie aux aînés

5 Déployer des initiatives culturelles et touristiques à Rimouski et dans le Haut-Pays

6 Soutenir et appuyer des projets de relance des domaines agricoles et forestiers

7 Développer une véritable stratégie d’action en matière d’environnement

8 Concrétiser des infrastructures (Autoroute 20) et un modèle de transport moderne

9 Développer l’économie

10 Appliquer un plan d’actions favorisant l’attractivité

11 Soutenir les initiatives de lutte à la détresse chez les jeunes, contre la pauvreté et l’exclusion sociale

12 Accompagner les citoyens et citoyennes dans le cheminement de leurs dossiers et de leurs projets

Facebook Twitter Reddit