Actualités > Océanic > Une punition majeure a failli tout gâcher
Océanic

Une punition majeure a failli tout gâcher

L’Océanic a le meilleur sur l’Armada par 4-3 en tirs de barrage
Le quatrième trio pivoté par la recrue Maël Saint-Denis a connu un bon match (Photo journal le soir – Alexandre D’Astous)

Intense, l’Océanic s’est imposé pendant les quarante premières minutes de jeu face à l’Armada de Blainville-Boisbriand en route vers une victoire de 4-3, en tirs de barrage, vendredi soir au Colisée Financière Sun Life.

En avance 3-1 dans le pointage avec moins de trois minutes à jouer, l’Océanic a vu l’Armada inscrire deux buts dans la dernière minute de jeu (19,28 et 19,59), lors d’un avantage numérique de cinq minutes à la suite d’une majeure imposée à Jérémie Biakabutuka pour une mise en échec à la tête, accompagnée d’une expulsion. 

Pire, l’Océanic a dû jouer la première moitié de la prolongation à court d’un homme, le temps que se conclut la majeure. Il a relevé le défi avant de l’emporter, en tirs de barrage. Le but de Xavier Cormier a fait la différence. Luka Verreault a aussi fait bouger les cordages.   

Serge Beausoleil avait pris le temps de revoir le qui a mené à la punition majeure et surtout, ce qui s’en est suivi.

« C’est le dos de Biakabutuka qui touche le joueur qui en met beaucoup et il est sur la séquence suivante. Mais, ce qui est pire encore, et on va envoyer le clip à la ligue, c’est que Félix Poulin arrive dans l’échauffourée et, à deux mains, donne un double-échec à la hauteur du cou qui fait perdre le casque (à Biakabutuka) et il n’y a même pas de pénalité sur ce gars-là. On va devoir me l’expliquer celle-là. Ça fait trois échauffourées en trois parties contre eux cette saison. C’est une bonne moyenne au bâton. C’est drôle, ça arrive tout le temps contre Blainville, avez-vous remarqué », a commenté Serge Beausoleil en s’adressant aux journalistes dans son point de presse.

L’Océanic domine largement

La première période a été nettement à l’avantage de l’Océanic qui a dominé 15-7 dans les lancers. Ça s’est poursuivi en deuxième, mais cette fois, trois rondelles se sont retrouvées dans le fond du filet. Elles venaient du bâton d’Alex Drover (7e), Jacob Mathieu (5e) et Tyson Hinds (2e). Les trois buts de l’Armada ont été l’œuvre de Simon Pinard.

« On a trouvé un moyen de revenir et de gagner. Ce qui est surtout intéressant, c’est que ce fut un solide de spectacle pour nos partisans ce soir. Ça valait le coût d’entrée. On a joué du hockey solide durant les deux premières périodes. On a joué de la bonne façon », a poursuivi l’entraineur-chef.

Patrik Hamrla a bloqué 20 lancers tandis que Charles-Edward Gravel a repoussé 29 des 32 tirs au but de l’Océanic.

En bref

Charles Côté et Alexandre Lefebvre ont été rayés de l’alignement tout comme Maxime Coursol qui est blessé…Une galerie de 2 604 spectateurs a assisté à la rencontre… Frédéric Brunet est le joueur étudiant du mois d’octobre chez l’Océanic… L’ex-entraineur-chef du Canadien, Jean Perron, était un spectateur attentif au match… L’Océanic jouera sa prochaine rencontre dimanche après-midi alors qu’il recevra les Voltigeurs de Drummondville… 

Facebook Twitter Reddit