thumbnail_Pub_Journal le soir_Guignolée_Bandeau
Nouvelle de 17 h > « Les Olympiques vont sortir avec beaucoup de vitesse » – Gabriel Jackson
Nouvelle de 17 h

« Les Olympiques vont sortir avec beaucoup de vitesse » – Gabriel Jackson

L’Océanic reçoit Gatineau, vendredi et samedi
Gabriel Jackson (Photo journal le soir – René Alary)

Les amateurs de hockey junior de la région auront droit à deux affrontements en moins de 24 heures entre deux équipes en pleine ascension qui jouent du bon hockey dans les dernières semaines. 

L’Océanic (20-12-5-2-1-27 points) reçoit les Olympiques de Gatineau (20-11-5-2-2-26 points), vendredi soir et samedi après-midi, au Colisée Financière Sun Life. Ces deux équipes occupent les 3e et 4e positions du classement général de la LHJMQ. Elles n’ont perdu que cinq fois en temps réglementaires en 20 parties. Il n’y a que Sherbrooke qui a mieux fait avec quatre revers. 

Après une journée de congé lundi, les joueurs ont repris l’entrainement mardi.

thumbnail_Pub_Journal le soir_Guignolée_Encart

« Il y avait énormément d’énergie sur la glace aujourd’hui. Je peux vous confirmer qu’il y a une tempête de neige qui s’en vient », a prédit l’entraineur-chef Serge Beausoleil dans son point de presse. 

Gatineau se présente à Rimouski avec un intéressant dossier de 10-3-1 dans ses 14 dernières parties. « Les Olympiques ont eu un début de saison difficile, mais dernièrement, ils sont sur une très bonne séquence. Ils sont très talentueux avec une pléiade de choix de première ronde, dont quatre de l’an dernier, en plus de bons 20 ans et de Zach Dean, un des meilleurs de son âge. Ils comptent sur trois solides trios », souligne Beausoleil. 

Jackson face à ses anciens coéquipiers

Le défenseur de 20 ans Gabriel Jackson connait bien les Olympiques. Il a joué 35 parties, la saison dernière, avec la formation de l’Outaouais.

« Je suis très excité de jouer ces deux parties. Les gars, on était très souvent ensemble en raison des bulles. Ça a fait de belles amitiés et on ne s’en cachera pas, quand j’ai été échangé, j’étais triste de quitter ce groupe-là », explique Jackson.

Il est donc bien placé pour nous parler des Olympiques. « Je sais de quoi ces gars-là sont capables. Ce n’est vraiment pas une équipe qu’on peut prendre à la légère. Elle va sortir avec beaucoup de vitesse. Les Olympiques sont une équipe rapide, très bonne offensivement. Leurs jeunes sont capables de pousser en même temps que les vétérans. Notre travail sera de ne pas jouer la rondelle, mais de jouer l’homme », poursuit-il.

Drover progresse beaucoup

L’entraineur-chef a été questionné sur le jeu de son attaquant Alex Drover qui contribue de plus en plus en offensive. À 19 ans, il semble que l’Océanic, la troisième équipe dans la ligue pour cet ancien choix de première ronde (10e au total par Cap-Breton en 2018), représente une destination où il peut éclore. 

« On montrait justement une séquence dans le dernier match où Drover fait un superbe jeu en zone défensive qui donne une chance de marquer et un but de Tyson Hinds à l’autre bout. Il était réputé pour jouer seulement d’une façon, soit offensif, tellement qu’en séries le printemps dernier, il y a des matchs contre Shawinigan où je ne le jouais pas. En ce moment, il avance, il est réceptif et incorpore de nouveaux aspects du jeu. Il fait des progrès fulgurants, les points s’accumulent et la confiance de l’entraineur grandit envers lui. Il vogue sur un rythme d’environ un point par match. Il est reconnu pour être un shooter, mais il découvre maintenant qu’il distribue bien la rondelle », raconte l’entraineur-chef. 

En 20 parties cette saison, Drover montre un dossier de 8-14-22 pour le deuxième rang chez les meilleurs pointeurs de l’Océanic. Xavier Cormier domine avec 10-14-24. 

Alignement

Patrik Hamrla sera devant le filet, vendredi soir. Maël Saint-Denis et Luke Coughlin sont absents puisqu’ils participent à un tournoi de Hockey Canada pour les moins de 17 ans à Ottawa. Maxime Coursol, qui se remet d’une blessure, a dû déclarer forfait pour cet événement, mais il devrait réintégrer l’alignement de l’Océanic en fin de semaine. Alexandre Blais, 16 ans, a été rappelé du Collège Charles-Lemoyne. 

Facebook Twitter Reddit