Actualités > Océanic > Un week-end parfait pour l’Océanic [VIDÉO]
Océanic

Un week-end parfait pour l’Océanic [VIDÉO]

Victoire de 4-2 sur les Saguenéens samedi au Colisée Financière Sun Life
Patrik Hamrla a offert une bonne performance face aux Saguenéens (Photo journallesoir – Alexandre D’Astous)

Au lendemain d’une victoire 6-1 sur Saint John, l’Océanic a récidivé samedi quand il a pris la mesure des Saguenéens de Chicoutimi par la marque de 4-2 devant 500 spectateurs – la limite permise – au Colisée Financière Sun Life.

Le niveau d’intensité n’a pas atteint celui de la veille. Les Saguenéens ne sont pas les Ses Dogs, mais à forces égales, ils ont probablement passé plus de temps en zone adverse que l’Océanic. Ça ne s’est toutefois pas concrétisé en de nombreuses chances de marquer par contre. 

Patrik Hamrla n’a pas été très occupé devant son filet ne recevant que 24 lancers, mais il a réalisé quelques gros arrêts, particulièrement en troisième période. Ses coéquipiers ont bien travaillé devant lui.

« On va prendre les deux points, les Saguenéens ont travaillé plus fort que nous. Ils étaient plus sur la rondelle, mais on a profité de nos chances. On avait laissé beaucoup d’énergie dans le match d’hier. Les gars ont trouvé le moyen de gagner. Je suis également content pour Hamrla qui s’est dressé à quelques reprises. Les gars l’ont souligné dans le vestiaire. Ce sont quatre points importants pour nous en fin de semaine », a commenté Serge Beausoleil. 

L’Océanic opportuniste

Les chances de marquer n’ont pas été nombreuses en première période. Avec seulement trois lancers officiels, l’Océanic a marqué deux fois par l’entremise de Maxime Coursol et Cam Thomson. Ce dernier conclut une bonne semaine en attaque avec trois buts et trois passes pour six points en trois parties avec un différentiel de plus 2. 

Liam Kidney en zone offensive face aux Saguenéens (Photo journallesoir – Alexandre D’Astous)

Coursol a complété un jeu de Maël St-Denis. Les deux ont 16 ans. « On savait que ça allait être difficile après notre victoire d’hier. Personnellement, ça s’est bien passé. Les responsabilités que j’ai, il faut que je les travaille pour les avoir. Avec Maël, on se connait, on a joué plus jeune ensemble. Avec Mathieu, avec Béland, avec Thomson, en jouant ensemble, la complicité se développe. J’aime mon début de saison dans la ligue », a dit le jeune attaquant, choix de première ronde au dernier repêchage. 

Maxime Coursol (Photo journallesoir – René Alary)

Le vétéran William Rouleau a réduit l’écart au milieu de la deuxième grâce à un tir dans la lucarne qui n’a donné aucune chance au gardien. William Dumoulin a ensuite répliqué lors d’un avantage numérique de cinq minutes quand Michaël Pellerin a été chassé pour une mise en échec à la tête. 

Avec cinq minutes à jouer, Rouleau a ramené le pointage à 3-2 alors que les Sags se faisaient de plus en plus insistants. Ludovic Soucy a conclu, comme la veille, avec un but dans un filet désert.

Un bon match d’équipe

« Ce n’est pas facile de revenir avec beaucoup d’énergie quand on joue une grosse partie la veille contre une grosse équipe. Mais, dans l’ensemble, on a réussi à trouver un peu d’énergie pour gagner le match. On a joué une bonne game d’équipe », a souligné Dumoulin.

La jeune brigade défensive a été solide pour un deuxième match de suite. Après la paire no1 composée de Brunet / Gauthier, celle de Malais / Aguilar s’est aussi imposée. « Les deux ont été très solides. C’est une paire qui est très stable. Ils nettoient bien le devant du filet et ils marquent bien leurs joueurs. Brunet et Gauthier mangent aussi beaucoup de minutes », a noté Beausoleil.

William Dumoulin (Photo journallesoir – René Alary)

Hamrla a réalisé 22 arrêts tandis que son vis-à-vis, Kevyn Brassard, repoussait 19 lancers. 

À venir : faits saillants de la rencontre [VIDÉO] 

En bref

Xavier Cormier, Alexandre Lefebvre Charles Côté et Louis Robin (blessés) n’ont pas joué. Luke Coughlin a réintégré l’alignement… L’entraineur-chef et directeur gérant des Saguenéens, Yannick Jean, était absent. Il fait du recrutement dans un tournoi aux États-Unis. Il faut dire qu’il parlera quatre fois en première ronde au prochain repêchage… C’est Bryan Lizotte qui dirigeait la circulation derrière le banc des visiteurs… L’Océanic visitera Québec mardi soir avant de recevoir Sherbrooke, vendredi, et de visiter les Saguenéens, dimanche…

Facebook Twitter Reddit