Actualités > Océanic > L’Océanic dominé à Québec [VIDÉO]
Océanic

L’Océanic dominé à Québec [VIDÉO]

Seulement 13 lancers dans un revers de 4-1 face aux Remparts
Zachary Bolduc (Océanic / Folio Photo archives – Iften Redjah)

Victorieux lors de ses deux premières visites au Centre Vidéotron, l’Océanic n’a pas fait le poids mardi soir quand il s’est incliné par la marque de 4-1 face aux Remparts de Québec.

Le chiffre des lancers indique bien que les visiteurs n’ont pas connu un grand match. Ils n’ont eu que 13 tirs au but durant toute la rencontre contre 37 pour les Remparts.

« Un match triste, plate. Ce n’est pas la fatigue, c’est mentalement. Ils étaient peut-être en deuil de leur Super Bowl. Je ne sais pas, j’ai trouvé que, du premier au dernier, hormis Gabriel Robert qui a fourni un très bel effort, je ne suis pas certain que devant lui, il s’est déployé le même genre d’intensité. Ce n’est pas acceptable pour moi, peu importe l’âge de notre formation. Ce soir, on n’était pas prêt à jouer. Il faut aussi donner crédit à Québec qui a joué avec beaucoup d’intensité et de vitesse », a commenté Serge Beausoleil. 

L’Océanic en avance

Ce sont les Remparts qui ont dominé le premier engagement (11-3 dans les lancers), mais le seul but est venu du bâton de Luka Verreault de l’Océanic. 

La formation de la vieille capitale a répliqué à deux reprises en deuxième période. Zachary Bolduc a marqué avant de préparer celui d’Evan Nause.

En arrière 2-1 en début de troisième, l’Océanic a vu Xavier Fillion s’échapper en désavantage numérique dès la 23eseconde de jeu pour marquer un but qui, comme on dit, a fait mal. Tout de suite après, c’est à nouveau Bolduc qui a fait bouger les cordages. Ça s’est arrêté là au tableau de pointage.

Gabriel Robert a réalisé 33 arrêts tandis que son vis-à-vis, Fabio Iacobo ne repoussait que 12 lancers. Le gardien de l’Océanic a mérité les félicitations de son entraineur. « Sans lui, il n’y a pas de match », n’a pas caché Beausoleil. 

Avant le gros match face à Saint John vendredi dernier, l’entraineur-chef avait insisté sur l’importance de ne pas être impressionné par l’adversaire, même s’il est redoutable. Est-ce que l’Océanic a été impressionné par les Remparts ce soir ? « Je ne sais pas, c’est une question à leur poser, mais chose certaine, moi je n’ai pas été impressionné par leur prestation », a répondu Beausoleil dans son point de presse téléphonique. 

En bref

L’un des plus grands de l’Océanic, Sidney Crosby, a inscrit mardi soir son 500e but dans la LNH dans un gain des Penguins par 5-4 face aux Flyers. Un rappel : il avait marqué son premier le samedi 8 octobre 2005 aux dépens du gardien Hannu Toivonen, des Bruins de Boston, dans un revers des Penguins 7-6… Crosby n’est que le deuxième joueur de l’histoire de la franchise à atteindre 500 buts, l’autre étant le grand Mario Lemieux… Le « 87 » est le 46e joueur de l’histoire de la ligue à atteindre le plateau des 500 buts, mais le 18e à le faire avec la même équipe… Blessés, Xavier Cormier, Alexandre Lefebvre, Charles Côté et Louis Robin n’ont pas joué… Le jeune attaquant Shawn Pearson a été rappelé des Cantonniers de Magog… L’Océanic recevra Sherbrooke, vendredi soir…

Facebook Twitter Reddit