Chroniques > Chasse et pêche > La pétition « Caribou je t’aime » appelle des actions immédiates
Chasse et pêche

La pétition « Caribou je t’aime » appelle des actions immédiates

La survie des populations des quelque 50 caribous de l’Abitibi, Charlevoix et de la Gaspésie, passe maintenant par des enclos, comme du bétail. Sur la photo, des employés du ministère Forêts, Faune et Parcs construisent un de ces enclos dans le secteur des Monts McGerrigle, en Gaspésie. (Photo Courtoisie MFFPQ)

« Caribou, je t’aime » est le nom d’une campagne de sensibilisation menée par Nature Québec, en partenariat avec plusieurs organismes et entreprises de la Gaspésie.

Pour en avoir parlé souvent dans le quotidien virtuel Le Soir et à l’émission « Rendez-Vous Nature », le caribou de la Gaspésie a besoin de beaucoup d’aide rapidement. Les 34 caribous montagnards encore en vie dans le Parc de la Gaspésie, sont les derniers spécimens d’un troupeau de 250 bêtes il y a 30 ans. Son déclin est le signe d’une extinction annoncée.

« Les caribous de la Gaspésie sont les derniers de l’espèce encore en vie au Sud du Saint-Laurent et l’une des rares populations de caribous montagnards dans l’Est du Canada. Autrefois présents dans toute la péninsule et jusque dans le Nord-Est des États-Unis, ils sont aujourd’hui confinés aux plus hauts plateaux des monts Chic-Chocs et McGerrigle », précise Nature Québec.

Quatre causes

La foresterie, la prolifération des prédateurs, le développement des chemins forestiers, et le dérangement des activités humaines sont les causes de ce déclin.

La pétition

Nature Québec, qui existe depuis 1981, a lancé la pétition « Caribou je t’aime » pour favoriser des mesures de protection immédiates et fondées sur la science et des solutions qui impliquent et respectent la population de la Gaspésie. L’objectif est de 10 000 signatures. On en compte actuellement 7 494.

On signe la pétition sur le site naturequebec.com ou sur caribou je t’aime.

Un magazine virtuel 100% chasse pêche

Un nouveau magazine virtuel gratuit « 100% CHASSE PÊCHE », sera lancé en avril prochain au rythme de 6 parutions par an. Sa mission sera principalement éducative en plus de faire découvrir des nouveaux produits, renseigner, faire rêver les amateurs de chasse et de pêche. « C’est la concrétisation d’un projet audacieux » me dit le fondateur et ex-rédacteur en chef du magazine Sentier Chasse-Pêche, Louis Turbide, qui est aussi le rédacteur en chef de 100% CHASSE PÊCHE. Richard Monfette , auparavant de Sentier Chasse-Pêche coordonnera l’édition et Denis Lapointe, qui a fondé Aventure Chasse Pêche,  sera un des chroniqueurs.

Facebook Twitter Reddit