Actualités > Éducation > Le Centre de pédiatrie sociale se donne une nouvelle identité
Éducation

Le Centre de pédiatrie sociale se donne une nouvelle identité

Les utilisateurs s’approprient le Centre, qui devient « le petit repère » des jeunes. (Photo: courtoisie)

Depuis trois ans, 127 enfants et leur famille bénéficient des services médicaux, juridiques et psychosociaux du Centre de pédiatrie sociale de Rimouski.

« Les enfants ont accès à de nombreuses activités gratuites pour favoriser leur plein potentiel et réduire leur stress. On y retrouve des intervenants engagés, dont, des médecins et des travailleurs sociaux soutenus par une équipe de coordination. Dans la dernière année, ce sont plus de 70 bénévoles, dont neuf administrateurs, qui ont choisi de s’impliquer auprès du Centre. D’ailleurs, depuis 2020, le Centre possède la certification de la Fondation Dr Julien qui confirme son expertise en matière d’intervention en pédiatrie sociale selon les meilleures pratiques, ce qui lui permet de recevoir un soutien financier de la part de la Fondation », indique un communiqué diffusé hier, à l’occasion de ce 3e anniversaire.

Métal du Golfe_VF

Favoriser l’égalité des chances

« La pédiatrie sociale vise à soigner et à outiller les enfants pour la vie. Ce modèle de santé globale est basé sur une approche démocratique de soins intégrés et gratuits. Il donne une place centrale à l’enfant, à ses parents et à leur réseau. Les services offerts par les professionnels et les bénévoles sont complémentaires à ceux des autres établissements de la communauté. Le développement de l’enfant, ses forces et ses rêves sont mis de l’avant. La pédiatrie sociale est à l’image d’un grand cercle protecteur et bienveillant pour favoriser l’égalité des chances pour tous », précise le Centre.

«  Le Centre est avant tout un lieu où les enfants en situation de vulnérabilité et leur famille peuvent se confier sans peur du jugement. Ils y sont considérés comme experts de leur situation au même titre que les professionnels qu’ils rencontrent. Nos objectifs sont de dépister, de réduire ou d’éliminer le stress toxique nuisant au développement et de redonner aux enfants et à leur famille du pouvoir et de l’espoir », mentionne Odette Lefebvre, co-fondatrice. 

Des administrateurs affichent la nouvelle identité visuelle. (Photo: courtoisie)

Nouvelle identité

Dans les dernières années, les enfants se sont approprié le Centre et y ont ajouté leurs couleurs. Pour définir la nouvelle identité du Centre, l’équipe les a invités à suggérer des idées de nom. Près de 80 enfants ont voté, de même que les employés et les administrateurs. Grâce à ce processus, il a été déterminé que le Centre porterait dorénavant le nom « Le petit repère».

« C’était très important pour nous que les enfants soient sollicités dans cette démarche, c’est eux qui bénéficient de tout ce qui a été construit par notre équipe, nos bénévoles et nos partenaires. En tant qu’équipe, on croit en l’importance d’un lieu comme celui-ci, mais de voir que les enfants s’y identifient, c’est vraiment significatif pour nous », indique Patricia Boucher, co-fondatrice du Centre et présidente du conseil d’administration.

Le Centre poursuit ses activités auprès de la clientèle et compte sur le soutien de citoyens et de partenaires financiers qui croient en la vision de la pédiatrie sociale. L’avenir se veut prometteur pour « Le petit repère ».

Facebook Twitter Reddit