Actualités > Économie > Visite de la Distillerie du St.Laurent
Économie

Visite de la Distillerie du St.Laurent

Les nouvelles installations sont ouvertes
Une vue de la nouvelle distillerie et de ses installations publiques, sur l’avenue du Père-Nouvel, à Rimouski. (Photo: courtoisie)

La direction de la microdistillerie la Distillerie du St.Laurent confirme l’ouverture de ses nouvelles installations au 135 avenue du Père-Nouvel, dans le district de Pointe-au-Père, à Rimouski.

Cette ouverture fait suite à un projet de construction de 11,5 M$ lancé il y a deux ans pour la réalisation d’installations de production et de vieillissement, d’un café-bar avec terrasse, d’un espace dégustation et d’une boutique.

(Photo: courtoisie)

« Dans la boutique, les spiritueux réputés de l’entreprise côtoient ceux de la nouvelle Série « Exploration », des expérimentations produites en très petits lots, disponibles exclusivement sur place. Cet investissement permettra à l’entreprise de tripler sa capacité de production tout en améliorant la qualité d’accueil de ses visiteurs, transformant ainsi le site de la Pointe-au-Père en un pôle touristique majeur », indique Catherine D’Avril, responsable du marketing. Vingt-cinq nouveaux employés s’ajouteront ainsi à une dizaine existant.

(Photo: courtoisie)

Architecte de renom

L’entreprise souligne qu’« Harmonieusement intégrée aux rives du fleuve Saint-Laurent, la conception de la distillerie a été confiée à l’équipe de l’architecte de renom Pierre Thibault. Le bâtiment iconique qui met en valeur l’usage du bois, le patrimoine maritime et le paysage exceptionnel du site est destiné à devenir un symbole et une signature tant pour Distillerie du St. Laurent que pour toute la région. »

Faire rayonner

« L’accueil des visiteurs et l’aspect éducatif se veulent au cœur de la conception de la nouvelle distillerie. Les amateurs de spiritueux pourront bientôt parcourir le chemin de la matière première jusqu’à la bouteille en sillonnant les installations de production, dont le chai de vieillissement, pour ensuite terminer la visite par une dégustation des produits », précise un communiqué.

(Photo: courtoisie)

« Au-delà des objectifs de développement de l’entreprise, c’est notre volonté de faire rayonner la région qui nous motive. Avec ces nouvelles installations, on se dote des outils pour réaliser notre mission, soit d’embouteiller nos champs, nos forêts, d’encapsuler l’air salin du fleuve. Bref, de distiller les saveurs et parfums de notre territoire », soutient Jean-François Cloutier, cofondateur et Capitaine de la production.

Les cocktails élaborés avec les spiritueux de la Distillerie du St. Laurent sont les vedettes du menu du café, qui propose aussi des bières de microbrasseries locales, des vins nature, des cidres et des cocktails sans alcool. Le chef Tommy Roy du restaurant rimouskois Arlequin propose le menu de son micro-resto Le Tribord, cet été.

(Photo: courtoisie)

Lieu festif

« Curieusement, Rimouski a tourné le dos au fleuve pendant des décennies. Notre plus grand souhait est d’offrir à la communauté un lieu de rencontre festif en bord de mer. Un endroit où tous les ingrédients sont réunis pour créer des moments magiques: bonne bouffe, bons boires, bonne musique et bonne compagnie — le genre d’ambiance pour se sentir en vacances à l’année », promet Joël Pelletier, cofondateur et Amiral de la marque.

(Photo: courtoisie)
Facebook Twitter Reddit